Usain Bolt : CONFIANT POUR LES CHAMPIONNATS Du MONDE

Usain Bolt déboule à grandes enjambées dans le salon d’un hôtel de luxe face à la baie de Monaco. Pour sa conférence de presse, la légende jamaïcaine du sprint porte un t-shirt à son effigie.

usain bolt athlete coureurs sportif champion sprint stars mondiale manifestation

Une coquetterie vestimentaire qu’on peut se permettre en fin de carrière, quand on détient trois records du monde, celui du 100m, du 200m, du 4x100m. Après ses adieux à la piste de Kingston (Jamaïque) en 10″03 puis une victoire en 10″06 au meeting d’Ostrava (République tchèque) en juin, l’athlète sera au départ du 100m du meeting Herculis de Monaco, vendredi soir. Il espère monter en puissance avant le dernier défi de sa carrière: les championnats du Monde de Londres, début août.
Cette saison, Bolt a repris l’entrainement tardivement. Au stade Louis II, dernier arrêt avant le terminus, il s’agira de régler les petits détails et de réaliser un chrono rassurant. «On a bien travaillé avec le coach, pointe l’athlète, assis dans un fauteuil un peu trop bas pour son mètre 95. J’ai renforcé mon dos avec le médecin. Maintenant il va falloir appliquer en compétition ce que je fais à l’entraînement». S’il assure venir à Monaco pour «gagner», il a surtout l’esprit de l’autre côté de la Manche. «Terminer ma carrière par une victoire, c’est extrêmement important», affirme-t-il. A Londres, Bolt sera au départ du 100m et du 4x100m. Il se déclare «confiant» mais semble quand même un peu tendu. Son sourire se déride enfin au moment d’évoquer l’après-athlétisme. On reconnait là le showman. Il pouffe. Fait les gros yeux. Mime même son célèbre geste, «l’éclair» pour les photographes. Le foot ? «Je ne veux pas me stresser avec ça. Je n’ai pas complétement évacué l’idée mais il faudrait retourner à l’entraînement», tempère-t-il. Et quand on lui demande s’il n’y a pas de prolongations possibles sur les pistes, là aussi, c’est avec un éclat de rire qu’il répond. «Je vais continuer à m’entraîner, jure-t-il, car les copains m’ont dit que j’allais devenir gros en deux ans»

Source: essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *