Traoré, la faute et le sans-faute

 Kalifa Traoré paris saint germain psg jeune footballeur malien
Pour sa première titularisation avec le PSG mardi sur le terrain du Benfica en Ligue des Champions, le jeune Kalifa Traoré a connu un match contrasté dans son couloir droit, provoquant involontairement un penalty mais réussissant toutes ses passes.
C’était la surprise concoctée par Laurent Blanc, mardi soir sur le terrain du Benfica en Ligue des Champions : le défenseur malien Kalifa Traoré (22 ans) était titularisé pour la première fois dans le couloir droit. « C’était ma première fois, j’avais un peu de pression », expliquait le petit nouveau après la rencontre. « Mais tous les joueurs m’ont parlé, ils m’ont aidé. » Bilan ? L’ancien du centre Salif Keita a connu un match contrasté, réussissant toutes ses passes (26 sur 26 selon Opta) mais provoquant le penalty de l’égalisation en assénant involontairement un coup de tête à un adversaire.

Une injustice selon lui : « il n’y a pas penalty, le joueur est en dehors de la surface », jure le jeune Malien, apparu à 16 reprises en Ligue 2 avec Sedan, où il fut prêté la saison passée. Et maintenant ? Kalifa Traoré préfère ne pas se bercer d’illusions. « C’est compliqué avec toutes les stars qui sont là. Là le coach m’a demandé de ne pas me mettre la pression, de jouer comme j’ai l’habitude de le faire », explique le joueur, habitué de la réserve parisienne. « Je suis content de moi, j’ai fait un bon match, c’est l’essentiel », conclut celui dont le contrat s’achève en juin 2014.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.