Tournoi de tennis Open de Cotonou: Le comité d’organisation de la 6ème édition annonce les couleurs

L’ Ong play your game, acteur majeur de la 6è édition du tournoi de tennis open de Cotonou a annoncé à la presse, le mardi 22 octobre 2019, la tenue de cette compétition. Composé de l’ambassadeur de la Turquie au Bénin, SE Onur Özçeri, de MM. Alphonse Gandonou, Maxime Hodonou et Dieudonné Dasilva, ils ont tour à tour présenté les détails du tournoi qui réunira du 9 au 14 décembre 2019 les joueurs professionnels de tennis. D’entrée, l’ambassadeur Onur Özçeri note qu’il s’agira de donner un coup de pouce à cette compétition d’envergure internationale. « Le Bénin reste un pays de grands potentiels et il faut les accompagner ». Voilà ce qui a motivé le soutien de l’ambassadeur turc, qui reste très serein pour le succès du tournoi.

Le promoteur, Alphonse Gandonou a remercié Katrina Sharkey, précédemment représente résidente de la Banque mondiale au Bénin, grâce à qui cet événement de haut niveau pourra avoir lieu. Ce tournoi, qui a pris son en vol en 2012 et qui permet aux talents de s’exprimer pour se révéler à d’autres horizons, connaîtra la participation des ténors comme Seidou Diallo, finaliste de l’année passée et aussi d’Alexis Klégou qui sont au mieux de leur forme.

Devant la presse, le vice-président du comité d’organisation Maxime Hodonou n’a fait que saluer le soutien de l’ambassadeur qui s’investit énormément dans cette discipline. Pour lui, ce tournoi a pris une grande envergure, raison pour laquelle il félicite l’initiateur et nourrit l’espoir que d’autres personnes de bonnes volontés doivent suivre ces traces. Cela apportera suffisamment aux jeunes talents qui rêvent de pousser loin le Bénin dans son développement sportif.

Rappelons que plus d’une quinzaine de pays seront à cette grande messe de tennis. On peut citer la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Burkina Faso, le Mali, le Togo la Guinée, le Cameroun, le Congo, le Sénégal, le Gabon, etc.

D. ASSOGBA

Source: Abamako

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *