Tirages mitigés pour les Aigles et l’AS Réal

Le tirage au sort des éliminatoires de la CAN 2015 a pris le dessus sur les autres activités sportives de la semaine écoulée. Les journalistes sportifs ont aussi répondu massivement présents au duel Djoliba-Real au compte du match retour du tour de cadrage de la coupe CAF. C’était le 27 avril 2014 au stade Modibo Kéita en présence du Ministre des Sports, Housseini Amion Guindo.

 

équipe football mali aigles chan caf

 

 

 

Le sort des Aigles du Mali et de 20 sélections nationales est désormais connu. En effet, la Confédération Africaine de Football (CAF) a procédé le weekend dernier (27 avril 2014 au Caire, en Egypte) au tirage au sort des éliminatoires de la CAN 2015.

 

Intéressant ! Solide ! Abordable ! Ce sont, entre autres, les impressions de certains techniciens par rapport au groupe dont le Mali a hérité à la suite de ce tirage. Il s’agit de la poule B composée du Mali, de l’Ethiopie, de l’Algérie et du vainqueur du match N°20 (Sao Tome-Benin/Malawi-Tchad).

 

 

Pour le sélectionneur national, Henri Kasperzack, le Mali est tombé sur un groupe intéressant. N’empêche qu’il est conscient que les matches ne seront pas faciles car les adversaires vont considérer notre pays comme favori et tout se jouera à partir de là. C’est pourquoi il invite ses poulains à plus de responsabilité face à l’ampleur de la tâche qui les attend.

Ce même groupe est jugé solide par la partie technique éthiopienne. Le président de la Fédération éthiopienne de football affirme que, avec le Mali et l’Algérie, ce groupe est assez costaud. En se basant sur l’expérience de la CAN précédente et du CHAN, M. Juneidi Basha pense que sa sélection pourra facilement tirer son épingle du jeu.

 

Quant aux Algériens, ils estiment que leur sélection nationale a atterrit dans un groupe abordable. C’est en tout cas ce qu’a affirmé Nourredine Saadi. Selon lui les équipes adverses se donneront à fond sur le terrain et devant leur public pour atterrir en phase finale. Sur ce plan, ils peuvent compter sur le Mali.

Au total, 7 pays vainqueurs du 2e tour viendront s’ajouter aux 21 nations qualifiées d’office pour la phase de poules, dont le Mali. Une phase de poule qui se jouera en 6 journées.  Pour franchir cette étape, les Aigles du Mali auront besoin du soutien et de l’accompagnement de tous.

 

L’AS Real de Bamako a signé dimanche dernier (27 avril 2014) son grand retour  dans les compétitions africaines. Et cela grâce au nul vierge qui a suffit aux protégés de Nouhoum Diané pour accéder pour la première fois à la phase de poule d’une compétition africaine. Un nul qui, par ailleurs, a brisé le rêve des Rouges de Hèrèmakono de signer leur 3eparticipation à cette phase de la compétition.

 

Ce qui a fait la beauté de ce duel 100 % malien, c’est l’esprit de fair-play qui a régné sur les gradins et la pelouse du début jusqu’à la fin du match. Le public sportif a surtout compris que quelle que soit l’issue du match, c’est le Mali qui gagnait. La prochaine étape pour ce même public est de rester uni derrière cette équipe pour le reste de la compétition et espérons que les Scorpions n’arrêteront pas de nous surprendre agréablement.

 

En parlant de prochaine étape, le tirage au sort de la phase de poule a placé l’AS Réal dans le groupe A avec l’ASEC d’Abidjan (Côte d’Ivoire), AC Léopards de Dolisie (Congo Brazzaville) et Coton Sport de Garoua (Cameroun).

 

Un tirage pas très clément pour les Réalistes qui devront croiser le fer avec le vainqueur de 2012, AC Léopards. Cette même équipe qui avait affronté le Stade malien de Bamako en phase de poule et le Djoliba à la finale. La phase de poule se jouera elle aussi en 6 journées (16 mai au 24 août 2014).

 

Une fois n’est pas coutume. Le cyclisme est aussi à l’honneur dans cette revue. En effet, le Mali a participé la semaine dernière au tour cycliste international du Togo. Les résultats ne sont pas aussi bons que lors de l’édition précédente qui avait vu notre pays se classer 3esur 8 pays participants. Cette année, le pays  n’a pu occuper que la 6e place sur 10 pays. Nous avons par ailleurs arraché le trophée de l’intégration africaine. Les représentants maliens à ce tour étaient Oumar Sangaré, Souleymane Diarra, Diakaridia Sangaré, Birama Coulibaly, Salia Diarra et Soumaïla Coulibaly.

 

C’était là les activités sportives les plus chaudes de la semaine. A la semaine prochaine !

 

Autre presse

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *