Tennis : L’énorme coup de gueule de Benoît Paire sur Wimbledon !

Pour répondre à l’exclusion des joueurs russes et biélorusses de Wimbledon (qui se tiendra du 27 juin au 10 juillet), l’ATP a décidé qu’aucun point ne sera attribué aux joueurs lors du Grand Chelem de Londres. Une décision que Benoît Paire n’accepte clairement pas. Le Français n’a d’ailleurs pas hésité à pousser un énorme coup de gueule en conférence de presse.

Alors que Roland-Garros vient tout juste de débuter, l’ATP a pris une grande décision pour Wimbledon. En effet, la fédération a décidé qu’aucun point ne sera accordé lors du tournoi du Grand Chelem de Londres – qui se déroulera du 27 juin au 10 juillet – pour ne pas pénaliser les joueurs russes et biélorusses qui ont été exclus de la compétition. Mais cette décision n’a pas l’air de vraiment plaire à Benoît Paire, qui n’a pas hésité à montrer son mécontentement en conférence de presse.

« Je vais y aller pour prendre mon chèque, pour jouer une exhibition »

« J’aimerais parler de la décision de Wimbledon, j’ai du mal à comprendre le truc, si l’ATP défend plutôt les joueurs ou la Russie. Pour quatre, cinq joueurs, on se retrouve à jouer un tournoi sans point, sans rien. Quand certains avaient le Covid, qu’ils devaient rester dans leur chambre, on n’a pas fait tout un truc. Là, quatre joueurs russes, dont Medvedev, ne peuvent pas jouer, on se met contre Wimbledon. Je trouve ça dommage. Si on écoute la plupart des joueurs, tout le monde ne comprend pas cette décision. J’en parle dans le vestiaire : 99 % des joueurs veulent des points et jouer un tournoi normal. Donc j’ai du mal à comprendre si l’ATP défend les joueurs ou la Russie. Je vais y aller pour prendre mon chèque, pour jouer une exhibition. Autant aller prendre son chèque. Je vais y aller en famille, tranquillement. Pourquoi avoir pris cette décision sans en avoir parlé à aucun joueur ? C’est facile de dire : ‘Un conseil a voté.’ Non, personne n’était au courant. Au dernier moment, on nous a dit: ‘Pas de points à Wimbledon, prize money réduit.’ Si c’est une guéguerre entre l’ATP et Wimbledon, nous on est au milieu de ça. Franchement, ce n’est pas très sympa. On a envie de jouer normalement. Je suis désolé pour les Russes et la Russie, mais en tout cas c’est eux qui font le bordel. Tous les joueurs de l’ATP des autres pays sont pénalisés. On se retrouve dans une situation où, finalement, les Russes ont gagné. Medvedev va passer numéro 1 mondial. Plein de trucs absurdes. Au lieu de, justement, prendre position pour l’ensemble des joueurs et pour ce qu’il se passe dans le monde, on prend une position inverse à ce que tous les joueurs veulent. Au lieu de défendre la majorité des joueurs, on défend quatre ou cinq joueurs. Tous les autres sont pénalisés. J’ai du mal à comprendre le deux poids deux mesures » a pesté Benoît Paire dans des propos rapportés par L’Equipe.

Source: https://le10sport.com

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.