Taekwondo, stages de recyclage : LES CEINTURES NOIRES OUVRENT LE BAL

 

combattant malien Tournoi karate Zone IILe premier stage de la saison des ceintures noires s’est déroulé les 9 et 10 mars au palais des sports d’Hamdallaye ACI. Organisée par la Fédération malienne de taekwondo (FEMAT) en collaboration avec la direction technique nationale, la session a regroupé 150 participants issus de 12 clubs mères de la ligue de taekwondo du District : le dojo du Foyer, le dojo de la Fourrière, l’INA, l’ECNK, le lycée Badala, Kala sport, Nagy club, le dojo du Rail, le lycée sportif Ben Omar Sy, le dojo du Progrès, le dojo du Camp-Para et le dojo de l’USFAS. Le stage était dirigé par six membres de la direction nationale technique, tous ceintures noires 5è dan. Il s’agit de Maître Aliou Badra Traoré Directeur technique national de la FEMAT, Maître Malik Diallo, Chargé des compétitions de démonstration, Maître Mohamed Touré, responsable de la formation, Maître Bakoroba Berthé, responsable des activités, Birama Diallo, chargé de la gestion des salles de la ligue de Bamako et Maître Yacouba Traoré, président de la commission d’organisation du stage. «Ce premier stage de la saison est destiné aux formateurs, il a pour but d’uniformiser les techniques de base, les poomsees (katas en karaté), a indiqué Maître Yacouba Traoré, qui occupe également le poste de secrétaire général de la Fédération malienne de taekwondo (FEMAT). «En juin 2015 nous avons bénéficié d’une formation qui avait été organisée par la Fédération mondiale de taekwondo avec l’appui du Comité national olympique du Mali. Comme ce stage de la Fédération mondiale de taekwondo, cette session entre également dans le cadre du renforcement de capacités des formateurs, c’est-à-dire les ceintures noires», ajoutera Maître Yacouba Traoré, ceinture noire 5è dan. Pour les stagiaires eux-mêmes, cette première session de recyclage de la saison vient à point nommé pour les formateurs. «Je suis très content d’avoir participé à ce stage, on en avait vraiment besoin, soulignera Maître Yaya Dembélé, ceinture noire 4è dan. Cette formation a été également une occasion de retrouvailles pour les ceintures noires de Bamako. Ce stage va sans doute nous permettre de perfectionner les mouvements et les techniques de bases», ajoutera l’entraîneur de la sélection nationale junior. Un autre stagiaire, Gaoussou Coulibaly, ceinture 4è dan abondera dans le même sens en insistant sur la nécessité de pérenniser les sessions de recyclage. «Je remercie la Fédération malienne de taekwondo à travers la direction nationale technique pour nous avoir organisé ce stage de recyclage. Mon souhait est que la fédération et la ligue prennent les dispositions pour la pérennisation des stages de perfectionnement», plaidera Maître Gaoussou Coulibaly. Il convient de préciser que seuls les détenteurs de ceintures noires et plus étaient admis à ce stage. En plus, chaque stagiaire devait payer des frais de participation fixés à 3000Fcfa.

S. S. KAMISSOKO

Aïkido : L’APAMA CELEBRE LES MEILLEURS

L’Association pour la promotion de l’aïkido au Mali (APAMA) a organisé une cérémonie de remise de ceintures noires, samedi au Palais de sports à l’ACI 2000. La cérémonie était présidée par le vice-président de la Fédération malienne d’aïkido (FEMA), Maître Yaya Djiré, ceinture noire, 1er dan, en présence du président de la ligue d’aïkido du District, Souleymane Diakité, du président de l’Association pour la promotion de l’aïkido au Mali, Lamine Traoré et de l’Ambassadeur du Japon au Mali, Akira Matsubara, parrain de cette 6è édition. Plus de 50 pratiquants d’aïkido venus des différentes ligues du pays et du District ont reçu leurs ceintures noires. La cérémonie a été marquée par des séances de démonstration. En lever de rideau les enfants ont gratifié le public de quelques belles séquences, avant de céder le tatami aux ceintures noires pour des combats d’exhibition qui tiendront la salle en haleine pendant de longues minutes. Les pratiquants du self défense du Camp-para, les judokas, les escrimeurs et les pratiquants de shotokan karaté-do étaient également de la fête. «Pour la 6è fois, nous nous retrouvons pour célébrer le succès de nos pratiquants qui viennent de franchir une étape marquante dans l’apprentissage de l’aïkido en accédant au grade de ceinture noire. Cette célébration solennelle pour les néo-gradés contribue à la vulgarisation et à la promotion de l’aïkido malien. Une mission que l’APAMA s’assigne aux côtés de ses instances de tutelle, à savoir la ligue d’aïkido du District et la Fédération malienne d’aïkido», dira le président de l’APAMA, Lamine Traoré. Quant au président de la ligue du District, Souleymane Diakité, il soulignera le bon déroulement de la cérémonie, avant de féliciter l’APAMA «qui fait honneur à l’aïkido malien». S. S. KAMISSOKO

Source : Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *