Taekwondo, passation de grades : LES CEINTURES NOIRES EN DEMONSTRATION

La Fédération malienne de taekwondo (FEMAT) a organisé, samedi denier au  Centre Moon Kwang de Bacodjicoroni ACI, l’examen de passage au grade de ceinture noire 1er, 2è, 3è, 4è et 5è dan. L’événement était présidé par le Directeur technique national (DTN) de la FEMAT, Maître Alioune Badara Traoré, ceinture noire 7è dan en présence d’une foule nombreuse majoritairement composée de parents et d’amis des candidats.

shotokan karate taekwondocoupe lutte tapis
Dans une brève allocution, le DTN de la FEMAT a d’abord expliqué l’importance du passage de grade pour les combattants et pour l’instance dirigeante du taekwondo national avant d’évoquer les épreuves proprement dites. «Nous sommes là dans le cadre de passage des grades de ceinture noire 1er, 2è, 3è, 4è jusqu’à 5è dan.
Ce passage des grades est très important dans la vie des combattants, il lui donne plus de confiance et renforce son amour pour le taekwondo.  Pour la fédération, le passage de grades permet toujours de faire un point sur les formateurs», indiquera Maître Alioune Badara Traoré.
«C’est quand un combattant obtient un certain nombre de grades, qu’il passe du statut d’élève à celui de maître, c’est-à-dire de formateur. Le passage de grades se traduit par plusieurs épreuves d’ordre technique, ses habilités, sa compréhension de cette technique, ensuite des connaissances d’ordre théoriques, qu’est ce qu’il connaît de sport qu’il fait, en quoi ça lui sert, ceux sont des questions qu’on lui pose, il faut qu’il se sent membre du groupe et qu’il comprend le fonctionnement du groupe», ajoutera le DTN avant de conclure par les innovations qui sont ajoutées à l’examen de cette année.
«Il y a des innovations pour le passage des grades cette année, parce qu’on a changé un peu le programme. On a ajouté un certain nombre de choses qui n’étaient pas prises en compte avant. Il s’agit du nombre de compétitions et de combats».
Le taekwondo, c’est un sport qui frappe, les clés et autres on les pratique surtout en aïkido mais dans le taekwondo, il y a cette section qui s’appelle lakido, qu’on a commencé à enseigner. Désormais, les casses se feront sur les planches pour voir la puissance et la précision de l’élève», précisera le DTN.
Au total, 134 candidats étaient en lice lors de cette cérémonie de passage de grades. Seuls 15 candidats ont été ajournés.
B. Thiero

Championnat national : LE REVEIL BRUTAL DU MAMAHIRA

La 15è journée du championnat national a démarré dimanche. L’une des affiches de la journée a mis aux prises Lafia club de Bamako (LC. BA) et l’US Bougouni au stade Modibo Keïta. Au terme d’un match palpitant, les Tigres ont dicté leur loi 2-0 devant les joueurs de la capitale du Banimonotié. L‘équipe du président Sékou Diogo Keïta poursuit ainsi sa marche en avant et reste un candidat sérieux à la qualification au carré d’as. En déplacement à Mopti, le leader de la poule B, le Djoliba a également fait respecter la hiérarchie en s’imposant 2-1 face au Débo club.
La sensation de cette 15è journée est venue du stade municipal de Kati où le Mamahira a écrasé le CSK 5-0. C’est la première victoire des Katois à domicile depuis le début du championnat national et le moins que l’on puisse dire est que les protégés de Sidi Diallo n’ont pas fait les choses à moitié contre les Centristes.
La compétition se poursuit aujourd’hui avec le derby AS Police-Réal qui sera suivi, demain, du grand choc entre les Onze Créateurs et le COB (16h au stade Modibo Keïta) et l’explication entre l’USFAS et l’AS Bakaridjan. L’enjeu de la première rencontre sera la deuxième place de la poule A qui peut revenir aux Créateurs en cas de succès face au COB. L’équipe de Niaréla a la tête à cette affiche depuis plusieurs semaines et le technicien Demba Traoré répète chaque jour que son objectif est de participer au carré d’as. Mais les Olympiens l’entendront-ils de cette oreille ?
On devrait connaître la réponse demain à l’issue du duel entre les deux équipes. Dans la poule B, le Djoliba a mis la pression sur ses poursuivants immédiats, notamment le Réal en allant gagner 2-1 à Mopti face au Débo club. Avec ce succès, les Rouges ont fait un grand pas vers la qualification et on imagine mal les joueurs de Hérémakono échouer à valider leur ticket pour le sprint final du championnat.

B. T.

LES RESULTATS
Mamahira-CSK : 5-0
LC. BA-US Bougouni : 2-0
Débo club-Djoliba : 1-2

PROGRAMME
Aujourd’hui au stade Modibo Keïta
16h : AS Police-Réal
Mercredi au stade Modibo Keïta
16h : Onze Créateurs-COB
18h : USFAS-AS Bakaridjan

Source : L’ Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.