Taekwondo : LES COMPETITIONS DE PRESELECTION EN EQUIPE NATIONALE SONT LANCEES

 

taekwondo karate judo boxe combat coupe malitel

Après la session de passage de grades qui s’était déroulé le 27 janvier dernier, la Fédération malienne de taekwondo (FEMAT) a organisé sa première compétition de présélection en équipe nationale, samedi au centre Moon Kwang à Baco-Djicoroni ACI. La compétition a regroupé quelques 80 combattants issus de 12 clubs du District : le Foyer et clubs affiliés, le stade Modibo Keïta (SMK) et clubs affiliés, la Fourrière et clubs affiliés, Nangui et clubs affiliés, Kala sport et clubs affiliés, le Dojo du rail, l’Ecole du Progrès, le Lycée sportif Ben Oumar Sy (LBOS), l’INA et clubs affiliés, le dojo du Camp para et l’USFAS.
Les 4 grands clubs à savoir le Foyer, la Fourrière, l’INA et le dojo du stade Modibo Keïta étaient représentés chacun par 2 équipes. Chez les filles, comme du côté garçons huit catégories étaient en lice : les -46kg, -49kg, -53kg, -57kg, -62kg, -67kg, -73kg et +73kg pour les premières, les -54kg, -58kg, -63kg, -68kg, -74kg, -80kg, -87kg et +87kg pour les deuxièmes.
Le premier combat a mis aux prises Alhoudourou Maïga (Stade Modibo Keïta 2) et Oumar Sanogo (Foyer 2) dans la catégorie des -54kg. Une rencontre remportée haut la main par le premier large vainqueur 8-0. Chez les -58kg, Adama Ballo (Stade Modibo Keïta 2) dictera sa loi devant Abdoulaye Keïta (Kala sport), alors que Oumar Sissoko (Foyer 1) sera sacré face à Issouf Traoré (dojo du Rail) dans la catégorie des -63kg. Seydou Fofana (Kala sport) l’emportera par KO face à Mohamed Dembélé du LBOS dans la catégorie de -74kg, alors que Karamoko Soumaré (Foyer 1, -87kg) s’est imposé devant Souleymane Goïta de l’INA.
Lassana Diarra (SMK, -80kg) a dominé Mady Bagayogo (Fourrière 1), tandis que Toumany Diabaté (LSBOS, +87kg) a été sacré sans combattre (forfait de son adversaire). Quant à Samba Niang (Foyer 1) il a dominé Moussa Kané (Foyer 2) dans la catégorie des -61kg. «Je suis content de ma victoire, mais la saison ne fait que commencer. Mon objectif est de remporter le titre de champion du Mali et le chemin à parcourir reste encore long», confiera Samba Niang après sa victoire.
Chez les femmes, Djénéba Touré (Foyer 1, -49kg), Djénéba Sacko (Foyer, -57kg), Fanta Traoré (INA, 62kg) et Rokiatou Traoré (Fourrière 2, 73kg) se sont imposées face, respectivement à Awa Oulalé (Foyer 2), Mariétou Koné (Fourrière 2), Mariam Touré (LBOS), et Ramata Diarra (LSBOS). Quant à Saran Sidibé (LBOS, -53kg), Korotoumou Coulibaly (Foyer 1, -67kg) et Néné Dembélé (Fourrière 2, -73kg), elles n’ont eu d’adversaires dans leur catégorie. «La compétition s’est bien déroulée, le niveau des combats était relevé par rapport à l’année dernière, dira l’arbitre international, Mamadou Sinayogo «Tioles ». C’est une compétition de mise en jambe, désormais il y aura un tournoi chaque mois», ajoutera-t-il.
Déjà, on connaît la date du prochain rendez-vous pour les combattants : ce sera le 26 mars avec l’entrée en lice des juniors pour la présélection en équipe nationale. Les heureux élus de ce tournoi de présélection représenteront le Mali aux Championnats du monde de la catégorie prévus en mai en Mexique.
Après les juniors, annonce le secrétaire général de la Fédération malienne de taekwondo (FEMAT), Dr Yacouba Traoré, d’autres compétitions de présélection et des sessions de formation seront également organisées. «Cette compétition de présélection marque le début d’une série de tournois. Chaque mois nous allons organiser des compétitions pour les seniors et les juniors. A l’issue de ces compétitions, la direction nationale technique va faire des sélections. Les deux équipes nationales (junior et seniors, ndlr) existent déjà mais il faut renforcer les sélections», expliquera Maître Yacouba Traoré.
Concernant les stages, ils débuteront dès demain au Palais des sports avec la session stage des ceintures noires. Ce premier stage de l’année sera animé par les membres de la direction technique nationale de la FEMAT et sera axé sur les techniques de base et les poomsaes. Quant aux ceintures rouges, leur stage se déroulera les 30 et 31 mars avec comme objectif, la mise en place d’une Equipe nationale de poomsaes qui représentera le Mali aux prochains Championnats d’Afrique.
L. M. DIABY

Source : Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *