Supercoupe d’Espagne : LE BARÇA A DÉJÀ UNE MAIN SUR SON PREMIER TROPHÉE DE LA SAISON

Barcelone a déjà assommé la finale de la Supercoupe d’Espagne ! Pas encore flamboyant mais loin de ce qu’il a pu montrer il y a une semaine en amical à Wembley contre Liverpool (4-0), le Barça a fait plier Séville à Sanchez Pizjuan. Après une première mi-temps sans but où les Catalans ont paru emprunté, les partenaires de Leo Messi ont changé de rythme après la pause et piqué deux fois : par Luis Suarez (54e) et Munir (81e). L’affaire s’annonce presque impossible au retour pour Séville

FOOTBALL : FC Barcelone vs Ajax Amsterdam - Ligue des champions - 21/10/2014
Déplumé de ses forces vives (Krychowiak, Koke, Gameiro) et de son mentor (Unai Emery) cet été, le FC Séville de Jorge Sampaoli a tenu la dragée haute au champion d’Espagne durant une mi-temps. Bougés par des Andalous plus saignants, les Catalans ont dû composer avec les sorties sur blessure coup sur coup de Jérémy Mathieu (27e, lésion au biceps fémoral) et surtout Andrès Iniesta (35e, contusion au genou).
Pas vraiment le scenario rêvé pour le stratège catalan, le soir où il dépassait Carles Puyol et devenait le deuxième joueur le plus capé sous les couleurs blaugrana (594 matchs officiels). Son remplaçant, Denis Suarez, a quant à lui connu sa grande première avec Barcelone ce dimanche. Et il s’en est plutôt bien sorti.
C’est lui qui amorce l’ouverture du score catalane en distillant une merveille de ballon piqué pour Arda Turan, que le Turc a su bonifier avec une déviation de la poitrine pour Luis Suarez (54e). L’Uruguayen se souviendra lui aussi de cette finale aller puisqu’il n’avait jusqu’alors jamais marqué en Supercoupe d’Espagne. Dans le dur physiquement sous une chaleur encore vive, Séville a alors plongé malgré les entrées en jeu de Ganso et de l’ancien Toulousain Wissam Ben Yedder.
À un peu moins de dix minutes du terme, Leo Messi est sorti de sa boite. L’Argentin a été invisible en première période et a manqué la balle de 2-0 juste après l’ouverture du score de Luis Suarez (55e), mais il était bien là pour trouver un angle de passe parfait pour Munir, entré en jeu cinq minutes plus tôt.
D.Suarez, Munir… Luis Enrique aussi a réussi son match du point de vue du coaching. Avec un tel avantage acquis à l’extérieur, le FC Barcelone peut aborder très sereinement le retour au Camp Nou mercredi soir. Le premier titre de sa saison lui tend les bras.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *