Super coupe Ben Oumar Sy du mali (saison 2014-2015) : Le Stade remporte son 12e trophée

Le Stade malien de Bamako a obtenu sa 12e étoile historique de super coupe du Mali en battant l’équipe des Onze Créateurs de Niaréla par 1-0. L’unique but du match a été marqué par Ismaël Koné à la 61e minute. Le match a eu lieu le dimanche 30 novembre 2014 au stade Modibo Keïta de Bamako.

Stade malien Bamako club football joueurs

La saison fédérale (exercice 2014-2015) a officiellement démarré au Mali par la rencontre de la super coupe. Elle a opposé le Stade malien de Bamako, détenteur du titre du championnat national de l’exercice passé (son 16e titre), à l’équipe des Onze Créateurs de Niaréla, détenteur de la coupe du Mali (son 1er trophée historique).

La partie était dirigée par un trio arbitral sous la houlette de Koman Coulibaly, arbitre central. Après le coup d’envoi, le Stade malien de Bamako se montre dangereux d’entrée. Mais les hommes de Kamel Jabour, coach du Stade, manquent l’ouverture du score par Boubacar Bangoura qui n’a pas pu reprendre un centre en retrait raté par la défense adverse (1ère mn).

Les Onze Créateurs répliquent et marquent sur contre-attaque mais Souleymane Sissoko a été sanctionné par l’arbitre de touche pour hors jeu, à la 10e minute.

Le Stade continue de pousser et obtient une autre occasion de marquer par le biais d’Ismaël Koné à la 20e minute. Une fois de plus, il a perdu son duel devant la détermination de la défense des Onze Créateurs.

Ceux-ci obtiendront deux autres bonnes situations pour ouvrir le score, sans succès, par Souleymane Dembélé à la 29e mn et par Diatigui Bagayoko à la 37e mn de jeu.

La meilleure occasion de la première période fut à l’actif des Onze Créateurs, à la 45e mn+2. Mais le tir de Yacouba Diarra s’écrasera sur la barre transversale de la cage de Dijigui Diarra, portier du Stade malien de Bamako. 0-0, ce fut le score à la pause.

De retour des vestiaires, le Stade ouvre son compteur suite à un coup franc de 26 mètres centré par Abdoulaye Sissoko à la 61e minute, grâce à un coup de tête d’Ismaël Koné. Il se lève au dessus de tous et trompe Germain Berthé, gardien de but des Onze Créateurs. 1-0 pour le Stade malien de Bamako. Ce fut le score final de cette rencontre de la super coupe, marquant l’ouverture officielle de la saison 2014-2015.

Ils ont dit…

Kamel Djabour, entraîneur du Stade malien de Bamako

«C’est une grande satisfaction pour nous. On est venu pour gagner  et on a gagné. De toute façon, c’est très bien de commencer l’année par un trophée. Je voulais amener ce trophée à Sotuba (fief du club). Ça fait doublement plaisir et l’équipe a fonctionné comme on a voulu. Aussi on est tombé sur une très bonne équipe des Onze Créateurs qui nous a posé énormément de problème, surtout en 1ère période. On a su réagir en seconde période en marquant ce but libérateur. Je suis fier de mon équipe. On va travailler dur encore pour être meilleur. L’effectif n’est pas encore au complet. On est en train de chercher d’autres joueurs pour renforcer plus encore.»

Mamoutou Kané, entraîneur des Onze Créateurs

«On a manqué d’expérience dans cette rencontre. Quand on a encaissé le but, on n’a pas réagi comme il fallait. Pendant cette période, mes joueurs ont laissé l’initiative de jeu aux stadistes. En ce moment on a joué au rythme du Stade alors qu’on devait imposer notre rythme après l’ouverture du score. Je crois que nous allons corriger ces lacunes dans les jours à venir. En principe nous jouons les rencontres pour les gagner et il faut rehausser le niveau de jeu encore pour attaquer la coupe CAF».

  1. TANGARA

 

3e EDITION DE LA COUPE DE L’ESPOIR

Le FC Wang triomphe en finale

L’équipe du FC Wang de Fadjiguila a remporté le trophée de la 3e édition de la coupe de l’espoir parrainé par Mamadou Habib Diallo, en battant en finale celle du FC Moussa de Banconi par 2-0. La rencontre s’est jouée le samedi 29 novembre 2014 sur le terrain Makadia de Korofina Nord.

Le terrain Makadia de Korofina Nord a réuni du beau monde à l’occasion de l’ultime rencontre de la 3e édition de la coupe de l’espoir, parrainée par M. Mamadou Habib Diallo, directeur de Sup-Management. Le coup d’envoi symbolique a été donné par le parrain accompagné par une forte délégation et les membres de la commission d’organisation.

C’est bien l’équipe du FC Moussa qui donne l’alerte suite à une action collective par l’intermédiaire de Issa Obotimbé. Mais l’avant-centre de Banconi a été moins lucide face à l’intervention de Mamadou Traoré, portier du FC Wang.

De son côté, l’équipe du FC Wang ouvre la marque contre le cours du jeu, grâce à un chef d’œuvre de Lamine Diané à la 23e mn de jeu. Ce dernier enchaine par une frappe de l’extérieur du pied gauche qui va se loger dans la lucarne droite des buts de Boubacar Tangara, gardien de but du FC Moussa. 1-0 en faveur du FC Wang a été le score à la pause.

Une pause propice à la remise d’équipements sportifs aux responsables du terrain Makadia de la part du parrain.

La deuxième période a été la photocopie de la première. L’équipe du FC Moussa tente d’établir la parité sans y parvenir. Par contre, elle a encaissé un second but marqué par Lamine Diané (encore lui) à la 40e minute. Et toujours avec son pied gauche il catapulte à nouveau un  centre en retrait envoyé par un partenaire. En dépit des tentatives de part et d’autre, le match connait son terme sur ce score de 2-0 en faveur du FC Wang de Fadjiguila qui s’adjuge le trophée de la 3e édition de la coupe de l’espoir.

Le vainqueur a bénéficié d’un bélier  plus un trophée pendant que FC Moussa se contentait d’une enveloppe. Le prix du meilleur joueur est revenu à Lamine Diané qui a explosé durant cette rencontre. Il faut rappeler que 16 équipes de la commune I ont pris part à la 3e édition de la coupe de l’espoir.

Mamadou Habib Diallo, parrain satisfait 

« J’ai un sentiment de fierté de voir la jeunesse malienne s’épanouir dans la gaieté, dans la paix. Je suis vraiment satisfait. C’est un tournoi que nous avons initié en commune I. Cette coupe consiste à promouvoir le développement du sport dans la commune I, aussi cette coupe permet de découvrir de nouveaux talents. Grâce à cette coupe, plusieurs jeunes ont intégré des équipes qui évoluent en championnat de D2 du district de Bamako. Mais cette année il y aura de nouveaux talents qui pourront accéder à d’autres clubs. Mon appel envers la jeunesse est que nous  voulons une jeunesse responsable au Mali. Le seul gage du développement d’un pays passe forcément par une jeunesse responsable. S’il plait à Dieu, nous souhaitions remettre une 4e coupe en jeu. »

COACH

SOURCE: Le Prétoire  du   5 déc 2014.
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.