Streetball : LE TOURNOI S’OUVRE AUX DAMES

Au total, 20 équipes sont en lice cette année dont 4 formations féminines.
Le vainqueur participera à un stage en France et sera qualifié pour le Championnat d’Afrique prévu en 2016 au Nigeria

streetball premiere tournois mali

Le coup d’envoi de la troisième édition du streetball a été donné samedi dernier. La cérémonie s’est déroulée sur le terrain du Palais de la culture en présence d’une foule nombreuse composée de responsables sportifs, supporters, d’anciens joueurs de basket-balln.
Organisée par World Label et placée sous le parrainage du ministre de l’Emploi, de la Formation professionnelle, de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, cette troisième édition met aux prises 16 équipes masculines et 4 féminines issues des quartiers de Bamako et Kati. La compétition est destinée essentiellement aux jeunes et a pour objectif de rassembler les sportifs et les artistes.
«L’objectif de cette compétition est de permettre aux jeunes maliens de se retrouver, de tisser des liens et de montrer leur savoir-faire sur le plan sportif et culturel. Aujourd’hui l’engouement suscité par la compétition a largement dépassé nos attentes, soulignera l’un des promoteurs, Hady Hanne. Les jeunes ont compris qu’au delà de l’enjeu sportif, l’initiative leur offre une formidable opportunité de se retrouver et de tisser des liens d’amitié.
Aussi, à travers les entraînements, les regroupements et les soirées récréatives qui entourent la compétition, les jeunes d’un même quartier ou d’une même Commune peuvent réaliser beaucoup de choses ensemble. En tout cas, notre ambition est de construire une jeunesse malienne dynamique et unie par le sport et la culture», ajoutera Hady Hanne.
Les 16 équipes de cette troisième édition ont été sélectionnées dans les quartiers de la capitale et du cercle de Kati et on note que toutes les six Communes du District sont représentées. Le tournoi est ouvert à tous les joueurs de basket-ball, y compris les joueurs étrangers qui vivent au Mali ou qui évoluent dans le championnat malien. Chaque journée de compétition est marquée par quatre matches et des prestations d’artistes et d’humoristes.
Les acrobates et les marionnettistes font également partie de la fête et mettent à profit les pauses pour enflammer le public. Cette année, il y a beaucoup d’innovations, indiquera Hady Hanne en annonçant que World Label a cherché et obtenu un stage à Paris (France) pour le futur vainqueur de la compétition qui participera également au Championnat d’Afrique de Stretball prévu en 2016 au Nigeria.
La première rencontre de cette troisième édition a mis aux prises Kati et Missira. Cette rencontre a tourné à l’avantage des joueurs de Missira qui se sont largement imposés 15-3 au grand bonheur du public acquis à leur cause.
Le deuxième match qui a opposé Bolibana et Kalaban, a donné lieu à une belle empoignade entre les deux quartiers. Au finish, l’équipe de la Commune III, décrochera son billet pour le tour suivant en s’imposant 19-17, soit un panier d’écart. La troisième et dernière rencontre de la journée inaugurale a vu la victoire du champion, Quinzambougou face à Sogoniko surclassé 18-10.
Le vainqueur de la compétition la coquette somme d’un million de F cfa, contre 500.000F et 250.000F, respectivement pour le finaliste malheureux et le troisième.

D. COULIBALY

Source : Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *