Règlement spécial de la coupe du monde U20 et U17 : La FEMAFOOT a bel et bien reçu ou recevra de l’argent de la FIFA

siege femafoot

Pour contredire le ministre des sports, Mafan Keita aurait du remuer 1000 fois sa langue avant de parler. «Nous n’avions reçu le moindre kopeck ni de la FIFA, ni de la CAF encore moins du ministère. D’ailleurs, les responsables du bureau fédéral roulent sur leurs propres fonds, paient de leurs propres poches toutes les dépenses qui se présentent à eux au compte de la FEMAFOOT». En crachant ces mots pour couvrir son chef, il jette le discrédit sur la fédération. Le règlement spécial des différentes compétitions, prouvent bien que le Mali à l’instar des autres pays participants à la coupe du Monde U20 et U16 a reçu de l’argent de la part de la Fifa au titre des frais divers. Combien la fédération a-t-elle reçu ? Il convient d’édifier le peuple malien qui n’a plus besoin de divertissement. Lisez !

12 Dispositions financières de la coupe du monde U20 et U17

1. Chaque association membre participante sera responsable des frais suivants et devra les prendre en charge :

a) hébergement et pension durant la compétition (en plus des montants payés par la FIFA ou le COL);

b) frais induits par les membres supplémentaires des délégations (au-delà du nombre de personnes composant la délégation officielle telle que défi nie dans le présent règlement) ;

c) tout frais encouru pour de l’équipement supplémentaire et/ou toute requête particulière dans les salles de réunion de l’équipe et/ou les vestiaires de l’équipe ;

d) tout frais encouru pour des éléments de menu autres que ceux convenus entre la FIFA et les hôtels des équipes ; e) tout frais supplémentaire engendré dans les hôtels.

2. Concernant le transport dans le pays hôte et conformément à l’Accord d’organisation, l’association organisatrice gèrera et prendra en charge tous les déplacements (terrestre, ferroviaire ou aérien) de chaque membre de la délégation des associations membres participantes, y compris le transport de l’équipement et les frais qui s’y rapportent. Pour chaque site, le COL devra mettre à la disposition de chaque équipe au minimum un bus d’équipe, un minibus et un véhicule de transport de bagages.

3. La FIFA prendra en charge les frais suivants :

a) billets d’avion internationaux (en classe économique) d’une compagnie aérienne désignée par la FIFA pour tous les membres des associations membres participantes, jusqu’à un maximum de 29 délégués, depuis la capitale du pays de l’association (ou, exceptionnellement si la FIFA l’accepte, depuis une autre ville déterminée par la FIFA) jusqu’à la capitale du pays organisateur ou, si la FIFA l’estime nécessaire, jusqu’à l’aéroport international le plus proche du site où l’équipe doit disputer son premier match ou de tout autre site désigné par la commission d’organisation de la FIFA.

En fonction des contrats qu’elle a négociés avec la/les compagnie(s) aérienne(s), la FIFA fixera l’excédent de bagage dont elle prend le coût en charge et en informera les associations membres participantes. Dans le cas d’un transit lors du trajet à destination et/ou à partir du pays hôte de la compétition, la FIFA prendra en charge, après étude du cas et approbation, les frais du transfert en car de l’aéroport à l’hôtel et inversement, ainsi que l’hébergement et la pension des membres de la délégation. Tout frais supplémentaire devra être acquitté par les associations membres participantes concernées.

b) pension et hébergement pour tous les membres des associations membres participantes, jusqu’à un maximum de 29 délégués. En principe, la FIFA mettra à la disposition de chaque équipe des chambres pour les joueurs et les officiels de l’équipe, une salle pour le stockage de l’équipement, une salle pour les soins médicaux et une salle de réunion/ salle à manger. Ces chambres et salles seront disponibles à compter de quatre nuits avant le premier match de l’équipe et jusqu’à une nuit (ou deux si le départ n’est pas possible plus tôt) après le dernier match de l’association membre participante concernée. Des dérogations pourront être accordées par la commission d’organisation de la FIFA en cas de circonstances imprévues (difficultés de transport par exemple) ;

c) service de blanchisserie pour les tenues de match et un jeu de tenues d’entraînement par jour pour les joueurs et officiels des délégations des associations membres participantes à compter de quatre nuits avant le premier match de l’équipe et jusqu’à son dernier match dans la compétition finale.

4. Toute autre dépense non spécifiée dans le présent règlement et n’ayant pas été explicitement décrite comme prise en charge par la FIFA ou l’association organisatrice doit être acquittée par l’association membre participante concernée.

Sachant bien que le ministère des sports prend en charge la quasi-totalité des dépenses à ce niveau, à moins que la fédération ne nous dise le contraire, l’argent remboursé par la Fifa revient de droit à l’Etat.

Rassemblés par Lamine Diallo

Source: Waati

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.