PSG : Mauricio Pochettino sort du silence après son départ

Licencié du Paris Saint-Germain cet été, Mauricio Pochettino s’est confié à la presse argentine sur ses derniers mois à Paris et a également évoqué son avenir.

Le 5 juillet 2022, le Paris Saint-Germain annonçait dans un communiqué avoir mis un terme au contrat de Mauricio Pochettino, après une saison et demi seulement. Discret depuis son départ, l’Argentin avait été sollicité à l’étranger mais il n’y a jamais vraiment rien eu de concret. Interrogé par le média argentin Infobae, le technicien de 50 ans est d’abord revenu sur son départ. «Je suis calme, j’accepte les circonstances que nous avons dû vivre. Tout s’est terminé assez tard. Nous avons signé la résiliation du contrat un jour avant le début de la pré-saison, entre le 3 et le 4 juillet, et il est clair que c’est difficile en ce moment parce que tous les projets sont fermés pour moi», a-t-il regretté.

«Je m’adapte aux nouvelles circonstances et j’ai toujours en tête de progresser et surtout d’analyser tout ce qui s’est passé au cours des 18 derniers mois au Paris Saint-Germain et, comme nous le disons toujours, l’expérience doit être utilisée pour progresser, a-t-il ajouté avant de dresser son bilan. Je pense que cela a été très positif au regard de ses 18 mois parisiens. Sur le plan sportif, nous avons gagné la Coupe, la Supercoupe et le championnat en un an et demi, mais il est clair que le projet du PSG est de gagner la Ligue des champions et ne pas la gagner peut toujours être considéré comme un échec (…) Mais parfois dans le football, il y a des facteurs qui ne peuvent pas être contrôlés

La Ligue 1 «n’est pas valorisée»

Evidemment, Mauricio Pochettino est aussi revenu sur l’élimination du PSG face au Real Madrid et ne digère toujours pas ces 30 dernières minutes époustouflantes au Santiago Bernabéu. «Je pense que la faute de Benzema sur Donnarumma a existé et si elle avait été revue par le VAR, aujourd’hui, nous parlerions de l’élimination de Madrid. Mais c’était un déclencheur qui a donné au Real Madrid beaucoup de foi, une énergie différente sur leur terrain, mais c’est le football et cela ne doit pas être analysé au-delà du football. C’est un jeu dans lequel, plusieurs fois, le facteur chance et évidemment le facteur émotionnel jouent un rôle (…) Je crois que nous avons fait un travail dans lequel nous avons été honnêtes, nous avons travaillé aussi dur que nous pouvions et nous avons eu ce malheur dans les dernières minutes contre Madrid.».

Enfin, l’Argentin est également revenu sur la pression du public parisien autour d’un succès en Ligue des Champions et regrette que les autres trophées ne soient presque anecdotiques. «Dominer le championnat de France ou les compétitions nationales signifie que les supporters eux-mêmes ne lui accordent pas l’importance qu’il mérite (…) Je pense donc qu’il est sous-estimé, qu’il n’est pas valorisé, mais bien sûr, gagner est une obligation et si vous ne gagnez pas, cela ressemble à un désastre total. Il n’y a pas non plus d’excitation à gagner. Tout est concentré sur la Ligue des Champions et parfois cela distrait un peu», a reconnu Pochettino. Christophe Galtier est prévenu.

 

Source: footmercato

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.