Promotion de l’olympisme : Le mérite du président Habib Sissoko récompensé par l’Algérie

Le président du Comité national olympique et sportif du Mali (CNOSM), M. Habib Sissoko, vient de recevoir la distinction de «l’Ordre du Mérite Olympique Algérien». C’était le  28 octobre 2013 à Alger à l’occasion de la célébration du cinquantenaire du mouvement olympique en Algérie.

Habib Sissoko Comités Olympiques Afrique élu
Habib Sissoko CNOS

En application de la décision du Comité exécutif du Comité olympique algérien et en vertu des dispositions de la Charte Olympique, «nous avons le grand privilège de décerner la distinction de l’Ordre du Mérite Olympique Algérien à de grandes personnalités du mouvement sportif et olympique mondial dont les statures  et les états de service ne sont plus à démontrer» !

Cette déclaration du président du Comité olympique algérien (COA), M. Mustapha Berraf, s’adressait à MM. Issa Hayatou, (président de la Confédération africaine de football), Denis Masseglia (président du Comité national olympique et sportif français) et surtout au président du CNOSM, M. Habib Sissoko.

 

«Mes amis, ici présents ce soir parmi nous,  ont d’abord été de grands sportifs dans leurs disciplines de prédilection que sont le football, l’aviron et le judo. Ils ont aussi occupé les plus hautes fonctions au sein de leurs organisations respectives avant d’en présider aujourd’hui les destinées», a témoigné M. Berraf.

 

Il a ajouté, «nos amis sont les exemples vivants du travail soutenu, de l’abnégation, du sérieux et de l’excellence sportive… Leurs profils personnels et professionnels correspondent parfaitement aux conditions requises pour l’attribution de l’Ordre du Mérite Algérien. Ils en représentent la plus haute expression et le meilleur symbole».

 

 

Universalité, Sport et Olympisme sont en effet les trois mots qui ont caractérisé et qui continuent à jalonner le parcours des lauréats, notamment de notre compatriote Habib. Quelles que soient les difficultés, M. Sissoko n’a jamais renoncé chaque fois qu’il avait l’intime conviction que l’acte ou l’initiative à prendre pouvait contribuer à la promotion de l’Olympisme ou au développement du sport voire à rehausser davantage l’image du Mali ou de l’Afrique. Il en est toujours de même quant il s’agit aussi de promouvoir les valeurs olympiques.

 

Cette distinction vient enrichir un tableau de reconnaissances déjà bien garni avec des décorations nationales, sous-régionales, africaines et mondiales. Ce qui est amplement mérité pour celui qui est non seulement président du CNOSM, mais aussi président de la Zone II de l’Association des comités nationaux olympiques d’Afrique (CNOA), vice-président de l’Union africaine du judo (UAJ), responsable du développement du judo au niveau de la Fédération internationale de cet art martial… Excusez du peu !

Moussa Bolly

SOURCE: Autre Presse
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *