Manchester United – Le club révèle les vrais chiffres du limogeage de José Mourinho

Il était évident que José Mourinho n’était pas parti les mains vides de Manchester. Remercié fin décembre après la défaite face à Liverpool, le technicien portugais avait fait ses valises et les premières estimations indiquaient une opération très coûteuse pour les Red Devils. Ce jeudi, le rapport financier du second trimestre de la saison confirme la tendance puisque les dirigeants ont déboursé 19,6 millions de Livres Sterling soit plus de 22 millions d’euros pour rompre les contrats de José Mourinho et des membres de son staff (Silvino Louro, Carlos Lalin, Stefano Rapetti, Ricardo Formosinho et Giovanni Cerra).

Les éléments exceptionnels pour le trimestre se sont élevés à 19,6 millions de livres sterling, liés à la rémunération de l’ancien entraîneur et de certains membres de son staff pour qu’ils quittent leur fonction“, indique le rapport. Il faut dire que José Mourinho, dont le salaire s’élevait aux alentours de 12 millions annuels, avait prolongé son contrat en janvier 2018 jusqu’en juin 2020 avec une option d’un an supplémentaire. Mais les résultats décevants avant Noël avaient poussé ses dirigeants à revoir leur plan.

Une décision onéreuse qui a tout de même eu des répercussions positives sur le sportif puisque Ole Gunnar Solskjaer a enchaîné avec une série de 11 matches sans défaite (10 victoires, 1 nul) pour redresser la barre et faire pointer Manchester United à la quatrième place du championnat. “La nomination d’Ole en tant que responsable par intérim, en collaboration avec Kieran (McKenna), Michael (Carrick) et Emilio (Alvarez) a eu un impact positif sur l’ensemble du club . Nous sommes ravis de l’amélioration des performances de l’équipe depuis décembre et nous attendons avec impatience la fin de la saison des 18/19 ans“.

Bien que les dépenses liées au licenciement de José Mourinho se soient révélées coûteuses, les Red Devils ont tout de même enregistré des revenus records au cours du dernier trimestre. Le club indique par exemple avoir enregistré des recettes totales de 208,6 millions de livres sterling et des recettes de diffusion représentant à elles seules 103,7 millions de livres sterling. En dépit du départ de José Mourinho, Manchester United reste donc un des clubs les plus prospères du monde.

 

Source: Goal

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *