Mali – Gabon : un match nul qui n’apporte rien de bon

Au terme d’un match qu’ils ont nettement dominé, les Aigles du Mali concède le match nul face aux panthères du Gabon (0-0). Un résultat qui n’arrange pas les affaires du Mali dans la course à la qualification au mondial russe.

joueur-footballeur-malien-aigle-gabon

 

Les Aigles peuvent s’en vouloir. Dans un match largement à leur portée et face à une équipe du Gabon procédant en contre, le Mali a engrangé de multiples occasions.

La rencontre a démarré tambour battant avec une frappe dès la quatrième minute de Sambou Yattabaré passée de peu à côté. Echaudés par cette première action, les gabonais ont fait parler leur physique et commis beaucoup de fautes. Les vingt minutes qui suivirent cette première occasion ont été soporifiques. Le jeu est devenu plus haché avec beaucoup de fautes.

A la 25ème minute, les panthères ont fait passer un énorme frisson dans les travées du stade 26 mars. Lancé dans la profondeur, le ballon d’or africain Pierre Emerick Aubameyang a touché le montant gauche de la cage du gardien malien Djigui Diarra. Piqué au vif, le Mali s’est réveillé et s’est créé deux occasions coup sur coup. A la 27ème, le virevoltant ailier Moussa Doumbia a mis à contribution Didier Ovono d’une belle demi-volée. Dans la foulée, à la suite d’un une-deux, le latéral Hamari Traoré s’est retrouvé dans la surface, mais il a choisi de tirer sur le gardien alors que faire la passe aurait été la solution idoine. Huit minutes plus tard, le meilleur buteur du championnat portugais Moussa Marega a vu sa tête dévissée passer à côté du but, c’était la dernière grande action de cette première mi-temps.

La seconde période a commencé comme la première avec une nouvelle action d’Hamari Traoré, très actif sur son coté. Une minute plus tard, après un énorme travail de Moussa Doumbia, le capitaine Modibo Maiga servi seul au point de pénalty a manqué de précision en enlevant trop sa frappe. Remplacé dans la foulée, il s’est fait hué par le public, mécontent de sa prestation.

Les Aigles ont continué d’attaquer avec une nouvelle frappe de Doumbia qui s’est créé beaucoup d’actions mais a péché dans la finition.
La rencontre a ensuite baissé de rythme, les panthères ont mis le pied sur le ballon et dicté le tempo. Néanmoins, à l’heure de jeu la frappe contrée d’Adama Traoré est passé à quelques millimètre du but gabonais. En toute fin de match, la frappe d’Hamari Traoré a terminé sa course dans les petits filets, tout le stade croyait au but. Au final c’est une très mauvaise opération pour le Mali, qui reste à la dernière place de son groupe. La Côte d’Ivoire qui a fait un match nul au Maroc reste leader avec quatre points, suivi par son adversaire du jour et du Gabon avec deux points.

 

 

Source: journaldumali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *