Ligue de football de Bamako : L’arroseur arrosé

C’est en principe cette semaine que le championnat d’honneur de la Ligue de football du District de Bamako va officiellement démarrer. Plusieurs clubs de première division risquent de boycotter cette compétition.

 Boubacar Monzon Traoré president ligue football district conference reunion sportIl s’agit du Stade Malien de Bamako, les Onze Créateurs de Niaréla, l’Association Sportive de Bamako (ASB), l’ASOM, l’USFAS… Selon nos sources, ces clubs n’ont pas honoré leur engagement à payer la somme de 200 000 FCFA par club afin de prendre part à ce tournoi. La raison est très simple : la prise de position du président de la ligue de football de Bamako, Boubacar Monzon Traoré à la crise au sein du football malien. En d’autres termes, il est le porte-parole des « contestataires » ou encore des « frondeurs », qui veulent prendre en otage notre sport roi.

De sources proches de certains clubs, le Djoliba AC, le Club Olympique de Bamako (COB) et le Centre Salif Kéïta (CSK) prendront part au championnat d’honneur cette année. L’AS Réal et l’AS Police pourront aussi être au rendez-vous. En tout cas, le boycott de cinq clubs est un désaveu cinglant pour Boubacar Monzon Traoré, dont son mandat prend fin, le 24 juillet prochain. Il s’agit bien de l’arroseur arrosé.

 

Coupe du Mali de football

Le COB et le CSK éliminés

Décidément, le Club Olympique de Bamako et le Centre Salif Kéïta (CSK) traversent aujourd’hui une période de turbulence. Ces deux clubs qui ont décidé de boycotter le championnat national Ligue 1 Orange viennent d’être éliminés de la Coupe du Mali de football. Et cela dès la phase de ligue. Si le Centre Salif Kéïta (CSK) a été battu 3 buts à 2 par FC Gaoussou, le COB a été éliminé par l’Association Sportive de Korofina (AS.KO) par 2 buts à 1. C’est dire que la saison est terminée pour ces deux clubs, qui sont même relégués en deuxième division, après avoir signé trois forfaits au championnat national.

 Rassemblés par A.B.HAIDARA 

 

Source: L’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.