L’Équipe de France féminine paume face au Japon : défaite de dix points, mais c’est surtout jeudi qu’il faudra être prêtes

En ce jour de finale de l’EuroBasket 2022, c’était aussi – de l’autre côté de la planète – l’occasion pour l’Équipe de France féminine de jouer un dernier match de prépa avant leur Coupe du Monde qui débutera jeudi, à 12h30 locale face à l’hôte australien. Résultat ? Une défaite 69-59 face au Japon, mais de l’espoir pour la suite et, surtout, un sélectionneur qui va devoir faire des choix dans les prochaines heures.

Souvenez-vous. C’était il y a un an, un peu plus d’ailleurs, et la France se faisait cueillir en demi-finales du tournoi olympique par des Japonaises tout bonnement incroyables derrière l’arc et drivée par une meneuse affolante, Rui Machida, qui lâchait ce jour-là la bagatelle de DIX-HUIT PASSES DÉCISIVES. En 2022 on passe à autre chose évidemment, mais ce matin très tôt les Françaises ont une fois de plus buté sur les nippones, dans un match à l’enjeu néanmoins bien moindre. L’idée ? Travailler une dernière fois les gammes, s’offrir quelques garanties dans les rotations et se préparer au mieux pour l’Australie jeudi, première étape d’un parcours qui sera cette année semblable à un vrai coupe-gorge (les championnes d’Europe serbes, les médaillées olympiques japonaises, la

Ce match face au Japon ? Une défaite de dix points donc, une défaite qui aura – pour retenir les points positifs – permis de révéler une nouvelle fois l’importance en attaque de Marième Badiane et d’Alexia Chartereau, et qui aura également permis à Gaby Williams de disputer son premier match depuis son arrivée en début de semaine. Marine Johannes n’a pas trouvé la mire, Iliana Rupert n’a toujours pas rejoint le groupe, un groupe qui sera d’ailleurs réduit de seize à douze éléments dans les prochaines heures, en sachant que le destin de Pauline Astier est déjà connu de par son statut de partenaire d’entrainement. La liste actuelle de JAT ? La voici :

  • Lisa Berkani
  • Marine Fauthoux
  • Alexia Chartereau
  • Sarah Michel
  • Iliana Rupert
  • Ana Tadic
  • Gabby Williams
  • Helena Ciak
  • Assitan Koné
  • Marieme Badiane
  • Marine Johannes
  • Migna Touré
  • Marie Pardon
  • Marie-Eve Paget
  • Kendra Chery
  • Pauline Astier

La suite ? Le choix de Jean-Aimé donc, puis un scrimmage top secret demain face à Team USA avant de foncer vers le début des VRAIES hostilités jeudi. On sera là pour voir ça, on sera là pour donner de la voix, comme pour nos gars.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.