Le Malien Mustapha Yatabaré confirme enfin

Mustapha Yatabaré a remporté son premier grand trophée avec la Coupe de France 2014. Le Malien a marqué en finale avec Guingamp contre Rennes (2-0) et il finit meilleur buteur de la compétition. A 28 ans, cet attaquant confirme enfin son potentiel, au plus haut niveau.

Mustapha Yatabaré joueur guingamp football
« C’est énorme, c’est magique, c’est fantastique. On a fait le match parfait ! » Mustapha Yatabaré est sur son petit nuage. Son club, Guingamp, vient de battre Rennes (2-0) en finale de la Coupe de France, ce 3 mai 2014 à Saint-Denis. A 28 ans, le Guingampais remporte le premier grand titre de sa carrière. « Je dédie cette victoire à ma famille : à ma mère, ma femme et ma fille. Elles sont très importantes pour moi », sourit le joueur.

Mustapha Yatabaré est pour beaucoup dans ce succès de l’En Avant Guingamp (EAG) : il a inscrit le but du 2-0 d’un coup de tête piqué. Steeven Langil, passeur décisif à cette occasion, a apprécié la prestation de son partenaire. «  »Mus » a mis le ballon là où il fallaitsur le but, souligne-t-il. Et il a fait un gros match. Il a su garder le ballon. Ça nous a permis de souffler par moments ».

Jocelyn Gourvennec, l’entraîneur de l’EAG, mesure aussi l’importance du Malien qui finit meilleur buteur de cette Coupe de France 2014 avec 8 réalisations. « Il est encore allé chercher un but, décrypte le technicien. Il est très efficace. Il en est à 19 buts (toutes compétitions confondues). Il fait une très grosse saison. Il nous a manqué pendant deux mois quasiment (novembre/décembre, Ndlr). C’était long sans lui, parce qu’il pèse énormément et il se créé des occasions quasiment à chaque match ».

« Il peut aller plus haut »

Meilleur buteur de deuxième division la saison passée, l’attaquant confirme enfin en première division. « On peut dire que c’est seulement la deuxième saison durant laquelle il est efficace, analyse Gourvennec. Mais il a franchi un gros palier l’année dernière et il en a franchi un plus gros encore, cette année. Et je pense qu’il peut aller plus haut ».

Mustapha Yatabaré peut savourer, lui qui a bien failli ne jamais percer dans le monde professionnel. « Il y a eu des périodes où je n’y croyais plus, où je me disais qu’il fallait peut-être penser à autre chose, assure le Malien. Mais aujourd’hui, je joue à Guingamp, en Ligue 1, et on a gagné une finale de Coupe de France. C’est un rêve d’adolescent qui se réalise. J’ai travaillé dur pour en arriver là. Je suis passé par des moments très difficiles où j’ai craqué ».

Aujourd’hui, Mustapha Yatabaré a enfin convaincu les observateurs. Au point d’avoir été sélectionné pour le Prix Mac-Vivien Foé qui récompense le meilleur joueur africain du championnat de France. Celui qui a disputé les Coupes d’Afrique des nations 2010 et 2012 devrait poursuivre son ascension ailleurs qu’à Guingamp, la saison prochaine.

par David Kalfa / rfi.fr

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *