Le Mali champion de football d’Afrique Cadet 2015

Le Mali a remporté dimanche 1er mars 2015 le Championnat d’Afrique de football cadet face à la merveilleuse équipe sud-africaine sur un score de 2-0.

aiglonnet cadets mali coupe trophet afrique nation football caf can u17

Démarré sur des chapeaux de roue, le match qui a opposé l’Afrique du Sud au Mali a été très vif. Très tôt, à l’entame du jeu, les poulains de Baye Ba ont affiché leur ambition de rentrer à Bamako avec le trophée du Champion. Développant leur traditionnel jeu rapide et très animé, les Aiglonnets se sont heurtés à la sérénité des jeunes Sud-africains, très calmes dans leur jeu. Les attaquants blancs ont du mal à franchir le mur défensif des jaunes et verts sur un stade Général Seyni Kountché, qui était quasiment malien.

Cette offensive malien n’a duré qu’un quart d’heure. La jeune équipe coachée par Molefi Petrus Ntseki, à travers son jeu très technique, a réussi à renverser le cours du jeu. Malgré la volonté des deux adversaires, aucune équipe n’a pu trouver le chemin des filets, malgré des actions offensives qui affichent les ambitions. La très rapide équipe du Mali a été tenue au respect les 45 premières minutes du jeu.

Seconde mi-temps décisive

La seconde mi-temps a démarré avec les mêmes envies pressées de faire la différence des deux équipes rivales. Les Blancs maliens ont pratiquement assiégé le camp sud-africain, contraignant parfois à la concession de fautes. Cependant, la pression malienne reste sans effet sur le marquoir du Stade Général Seyni Kountché de Niamey au Niger. L’équipe cadette sud-africaine, notamment sa défense, tient bon. Et pour renforcer cette fermeté de formation jeune, l’entraîneur des jaunes et verts procède au changement de Reeve Peter Frosler (20) par Simon Nqoi (2). Surtout que deux cartons jaunes du juge du jeu, le marocain Nouredine El Jaafari semblaient émousser l’ardeur défensive sud-africaine.

À la 67ème minute, Siaka Bagayoko (3) ouvre le score à l’avantage des Maliens, sur un corner tiré par Aly Malè (9). Ce but donne de l’intensité au match, avec la détermination des Maliens de remporter la Coupe.

L’instinct de conservation du sélectionneur malien, Baye Ba le pousse à faire jouer Ousmane Traoré (19) en lieu et place de Sékou Koïta (20), renforçant de fait son attaque. Ce changement stratégique a payé une minute plus tard (79ème minute de jeu). Mamadou Sangaré (5) corse le score. L’affichage marque Sud Afrique 0 – Mali 2.

C’est l’euphorie dans le rang des joueurs maliens, même scène de joie parmi les supporters. Les jeunes Sud-africains sont quant à eux abattus. On pouvait déjà lire la désolation sur leurs visages. Cependant, les jeunes talents sud-africains ont tenu à revenir au score. Cette certitude a failli payer à la 85ème minute du jeu. Katlego Mohamme profitant d’une inattention de la défense a frappé dans le but malien, trompant la vigilance du dernier rempart. Malheureusement, l’arbitre de touche, le Béninois Babadjidé Bienvenue Dina a signalé une position d’hors-jeu sur cette action.

Le score restera inchangé malgré les 4 minutes de temps additionnelles et les derniers réglages du sélectionneur sud-africain. Les Sud-africains auront montré de beaux jeux, mais c’est le mali qui s’est montré plus adroit en faisant vibrer par deux fois les filets. C’est donc les Aiglonnets qui rentrent avec le trophée de champion d’Afrique cadet de football, succédant ainsi à la Côte d’Ivoire après deux semaines de rivalités saines, mais surtout de beaux gestes. C’est encore l’équipe cadette du mali qui remporte le trophée du Fair-Play.

Jacques MANASSÉ, depuis NIAMEY

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.