LA RD CONGO PASSE AU BOUT DU SUSPENSE

 

joueur footballeur rd congo chan

A l’issue d’une demi-finale disputée et longtemps indécise face à la Guinée, la RD Congo a fini par décrocher sa qualification pour la finale (1-1, 5 tab à 4). Ce Succès des hommes de Florent Ibenge acquis non sans mal a mis du temps à se dessiner au cours d’une partie où la Guinée a posé bien des problèmes aux Congolais.
Pourtant novices dans la compétition, les joueurs de Kanfory Lappé Bangoura n’ont fait preuve d’aucun complexe devant les vainqueurs de l’édition 2009, même s’ils connaissaient quelques passages à vide dont profitaient Gikanji (12è min) et Elia (15è min) pour allumer les premières mèches sur le but du gardien Keita, sans succès.
Le portier guinéen était vigilent dans les temps forts adverses, tout comme son homologue congolais Matampi, d’abord heureux de voir un tir de Diawara au-dessus de sa cage (36è min), avant de devoir s’employer par deux fois devant Sankhon, d’abord sur coup franc (43è min) puis au retour des vestiaires en repoussant une tête sur son poteau (57è min). Avertissements qui donnaient des sueurs froides aux hommes de Florent Ibenge, dominateurs dans le jeu mais bien trop brouillons au moment de forcer la décision, à l’image des mauvais choix de Bolingui et Elia.
Imprécisions que les Léopards étaient une nouvelle fois tout près de payer lorsque Daouda Camara déjouait le piège du hors-jeu congolais pour partir seul au but… mais totalement manquer son face à face (72è min). Malgré cette nouvelle frayeur, c’est la RD Congo qui se procurait une balle de match, Gikanji trouvant la barre transversale sur une frappe limpide du pied gauche (87è min). La décision s’est finalement faite durant la séance des tirs au but alors que les Congolais pensaient avoir fait le plus dur sur l’ouverture du score de Bolingui dans la prolongation (101è min).
Mais c’était sans compter sur un scénario renversant qui voyait Sankhon arracher l’égalisation sur la dernière action du match (120è min). Lors de la séance fatidique, Keita, le portier guinéen déjà héros en quart de finale, s’est une fois de plus illustré en sauvant deux tentatives adverses, mais les ratés de Sory Bangoura, Thiam et Youla ont été fatals pour les Guinéens qui vont désormais devoir se contenter du match pour la 3è place contre…. De son côté, la RD Congo peut plus que jamais rêver d’un nouveau sacre après celui de 2009.

Source : Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *