Ibra made in China

Le journal italien La Repúbblica a annoncé hier qu’un club chinois offrirait 75 millions de salaire annuel à Zlatan Ibrahimovic pour rejoindre l’Empire du milieu.

 Zlatan Ibrahimovic suedois joueur footballeur club psg paris

Zlatan Ibrahimovic sera libre au mois de juin. Le club qui l’accueillera ne paiera aucun transfert. Il faut comprendre ces 75 millions à l’aune de cette précision. Si Ibrahimovic appartenait auParis Saint-Germain, quel serait le prix du transfert ? 30 millions d’euros ? 40 ? 50 ? Cette somme qui ne remplira pas les caisses du PSG ira sur le compte en banque d’Ibra. La vie est belle.

La Chine s’éveille au foot. Un homme incarne celle nouvelle longue marche : Xi Jiping, le secrétaire général du Parti Communiste, passionné de football. Le chef d’État milite pour développer son championnat. Il veut investir des milliards. Durant le mercato hivernal, les clubs de la Chinese Super League ont recruté quelques pépites made in Europa : Jackson Martinez(acheté par le Guangzhou Evergrande contre 42 millions d’euros), Alex Teixeira (que le Jiangsu Suning a payé 50M€). Citons aussiRamires et Ezequiel Lavezzi (parti pour le Hebei China Fortune FC), Gervinho, Stéphane Mbia et Gaël Kakuta.

Le choix de Zlatan Ibrahimovic montre combien le statut du Suédois dépasse celui d’un simple footballeur. Il est une icône, une marque, un symbole que le monde entier connait. Son physique, son visage, son tempérament ne ressemblent à personne. Je ne sais pas si les néophytes connaissent Lionel Messi. Je ne doute pas qu’ils sachent qui est Zlatan. Il est une publicité vivante pour le ballon rond et je comprends le choix de l’investisseur. Je n’irai pas jusqu’à dire que 75 millions, c’est cadeau mais imaginez les télévisons, les radios, la presse du monde entier, les images, les infos relayés par les réseaux sociaux, tous et toutes scrutant, épiant, attendant les premiers pas de Zlatan sur le sol chinois ? Ça vaut bien 75 millions d’euros, non ?

 

Pascal

Source: Yahoo

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *