Henri Kasperzack face à la presse : «Il faut la rivalité au sein de l’équipe»

Le sélectionneur des Aigles du Mali, Henri Kaspersack, a affirmé qu’il faut que la rivalité s’installe dans le rang des Aigles, afin qu’on puisse obtenir une équipe compétitive dans l’avenir. C’est au cours d’une conférence de presse sur les thèmes match amical Sénégal/Mali (1-1) et le tirage au sort de la CAN 2015, qu’il a animée le lundi 28 avril 2014, au siège de la Fédération malienne de football.

 HENRY Kasperczack entraineur selectionneur equipe aigle

Cette conférence de presse du technicien Franco-Polonais des Aigles était axée sur deux points essentiels : la préparation de l’équipe et le tirage au sort de la CAN 2015.

Sur le premier point, il a souligné que le Mali a joué contre une bonne équipe Sénégalaise, le 5 mars 2015, en amical (1-1). Kaspersack a apprécié l’état d’esprit de l’équipe dans son ensemble.  Selon lui, ses poulains se sont montrés rigoureux sur le plan mental et ont eu un bon comportement sur le terrain. Mais l’équipe malienne a encore des points faibles qu’il entend corriger.  Dans  l’avenir, Henri Kaspersack compte fournir un gros effort pour une meilleure attitude des Aigles dans le jeu.  Car, en Afrique comme partout dans le monde, les équipes deviennent de plus en plus fortes. A cet égard, il faut être exigent et rester concentré du début jusqu’à la fin du match, a indiqué le responsable de l’équipe nationale.

Le Mali peut faire mieux que la 3ème place à la CAN obtenue aux CAN 2012 et 2013. « Nous avons  des joueurs qui ont des qualités, il faut qu’ils expriment ces qualités. Actuellement, le Mali fait partie des meilleures équipes du continent. Il faudra donc travailler aussi sur le plan mental et corriger les défaillances individuelles ». Aussi, l’entraîneur national a reconnu qu’il suit de près la prestation des joueurs maliens à l’Etranger, d’autres joueurs sont pistés pour renforcer l’équipe. Et les joueurs qui ont des difficultés dans leurs équipes n’ont pas été négligés.

S’agissant du second point de son exposé, il s’est étalé sur le tirage au sort de la CAN 2015, effectué le dimanche 27 avril 2014 au Caire. Le Mali jouera dans le groupe B avec l’Algérie, l’Ethiopie, plus le vainqueur du tour préliminaire des matchs Sao Tomé/Bénin et Malawi/Tchad. Kaspersack dira sur ce sujet qu’on va se poser des questions de savoir si c’est bien pour nous ou pas ? Il a noté que nous devons compter sur nous même d’abord. Car les calculs ne servent à rien, a-t-il indiqué. Nos adversaires, l’Algérie (un pays de football), l’Ethiopie (un pays d’altitude) et le quatrième qui reste à déterminer ne sont pas faciles à jouer. Mais si les joueurs sont présents sur le terrain à chaque match, nous allons atteindre notre objectif. Enfin, en ce qui concerne le programme de préparation, les Aigles vont livrer 4 matchs amicaux contre la Guinée (le 25 mai 2014), le Gabon (le 28 mai 2014) et la Croatie (le 31 mai 2014). Les négociations sont en cours pour avoir un quatrième adversaire avant d’entamer les échéances de la CAN 2015. A signaler la présence de Cheick Oumar Koné, adjoint du sélectionneur national.

Yacouba TANGARA

SOURCE: Le Prétoire
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.