Handball, challenge AJDM : LE CENTRE DE MISSABOUGOU ASSURE LE SPECTACLE

 

handball championnat final terrain

Le coup d’envoi du Challenge AJDM a été donné dimanche. Organisée par l’Association pour le développement de Missabougou, en partenariat avec la Fédération malienne de handball (FMHB), la compétition met aux prises trois équipes : le Centre omnisports de Missabougou (COM), le Centre omnisports de Lafiabougou (COL) et l’AS Mandé. Les trois formations présentent chacune une sélection masculine et une sélection féminine qui en découdront pendant 4 semaines sur le terrain de l’Institut national de la jeunesse et des sports.

La cérémonie de lancement s’est déroulée en présence de plusieurs personnalités dont le parrain du tournoi, Cheick F.  Tounkara, le président de l’Association des jeunes pour le développement de Missabougou, Adama Sidibé, le premier responsable de la commission d’organisation, Koureïchi Kaba Sidibé et le président d’honneur de l’AJDM, Bah Diarra.

Dans son allocution d’ouverture le président de l’AJDM a indiqué que l’organisation du tournoi a pour but de promouvoir le handball au Mali et permettre à nos concitoyens de connaître l’AJDM. «Notre association œuvre pour l’épanouissement de la jeunesse, tout en créant des activités de bienveillance dans le quartier. Nous travaillons sur trois volets : l’assainissement, la santé, et l’éducation», dira Adama Sidibé.

Après cette brève allocution, place a été faite aux joueurs pour les deux premiers matches. La première rencontre mettra aux prises le COM et le COL et comme il fallait s’y attendre, les centristes de Missabougou n’ont fait qu’une bouchée de leurs adversaires surclassés 23-10. Auteur de 10 points, Mahamadou Diarra a été sans conteste le joueur le plus en vue de la rencontre et le public ne s’est pas trompé en lui réservant un long standing ovation après le match.

Chez les filles aussi, le match inaugural a tourné à la démonstration pour le COM large vainqueur 32-8 des centristes de Lafiabougou. Les protégées du coach Ismaël Touré ont tué le suspense dès la première période bouclée sur le score sans appel de 13-3.

Sous la houlette de l’ailière Djélika Koné (10 buts) et devant un public acquis à 90% à leur cause, les pensionnaires du centre de Missabougou ont gratifié les spectateurs d’un beau spectacle et envoyé clair à leurs prochaines adversaires, à savoir les Mandékas. Certes, chaque match a ses vérités, mais après l’équipe du technicien Ismaël Touré a démontré dimanche, on ne voit pas qui pourra l’empêcher de devenir le premier centre à inscrire son nom au palmarès du Challenge AJDM.

S. S. KAMISSOKO

Source : Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *