GUINÉE ÉQUATORIALE :: LES ANCIENNES GLOIRES DU FOOTBALL AFRICAIN S’INVITENT À LA CAN 2015 :: EQUATORIAL GUINEA

Dans la categorie des anciennes gloires disparues, on note entre autres ; Mbappe Leppe, Marc Vivien Foe, Yekini, Abega theophile ou encore l’équipe nationale de Zambie disparue lors d’un crash d’avion.

ancien joueur footballeur maradona argentin rogermila camerounais

Parmi les anciennes gloires en vie, il y a Rabat Madjer, Abedi Pele, Roger Milla, Thomas Nkono, Joseph Antoine Bell. Des jeunes mis au banc de touche tels que El Hadj Diouf, Didier Drogba ou Samuel Eto’o Fils. Une cérémonie de reconnaissance panafricaine à l’endroit de ces gloires et talents africains du football, a eu lieu à Douala. A l’initiative de WORLD SPORT BUSSINESS SERVICES, elle constituera l’un des évènements majeurs de la présente édition de la Coupe d’Afrique des Nation 2015 en Guinée Equatoriale. Souvent jetés dans les poubelles de l’histoire et méprisés une fois leur période de gloire finie, les footballeurs qui, durant leur carrière, ont hissé leur pays au firmament et fait la fierté de leurs compatriotes doivent désormais remis dans leur mérite. En effet, combien sont ces stars du Sport Africain à sombrer dans l’anonymat après avoir porté et défendu les couleurs du drapeau National et ou après avoir exporté leur savoir faire sur les terrains du reste du Monde en tant que vaillant Ambassadeur du Continent Africain.

La Guinée Equatoriale, terre de renaissance du football Africain.

De fait il faut le noter pour apprécier à sa juste valeur la décision de la République de Guinée Equatoriale, d’organiser la présente édition de la Coupe d’Afrique des Nations et préservant ainsi le football Africain de la dérive. Cette renaissance est l’occasion idoine pour rassembler, toutes ces anciennes gloires du football Africain sans distinctions aucune de les célébrer pour l’excellence et la magie de leur talent  démontré durant toute une carrière, pour permettre aux Africains et aux amis de l’Afrique de ressouder les liens intergénérationnel et corriger une grande injustice  commise à leur endroit. Seulement, pour exaltante et salutaire qu’il soit, ce mouvement devrait-il s’inscrire sur la longue durée ? Pour les initiateurs,  « Ce mouvement de la renaissance Africaine à laquelle toutes les générations sont condamnés à jouer pleinement leur rôle pour en assurer le succès éclatant ou la trahir en perdant la mémoire collective et individuelle de notre âme : L’AFRIQUE »…Just wait and see.

Source: Camer.be : BEN OWAY
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.