Grand Trail : Pour la paix et la cohésion sociale

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne, Mossa Ag Attaher, a donné le coup d’envoi du Grand Trail de la jeunesse pour la paix et la cohésion sociale, hier au stade du 26 Mars. Le Grand Trail est une course à pied, de Bamako à Gao, une distance longue de 1.500 km.

 

Une centaine de jeunes participent à cette course à relais qui passera par Koulikoro, Fana, Konobougou, Ségou, Bla, San, Téné, Djenné, Somadougou, Mopti, Koroyemé, Tombouctou, Bourèm, Berra avant d’arriver à Gao. La cérémonie de départ s’est déroulée en présence du représentant du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), Jo Scheuer, du chef de mission de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), Salvador Franca et de l’ambassadrice du Grand Trail au Mali, Aïssata B. Maïga.

A travers ce projet, le gouvernement malien, en collaboration avec les Nations unies entend utiliser le sport comme vecteur de cohésion sociale et comme outil inclusif pour les jeunes femmes et hommes.

De nombreux exemples prouvent que le sport, notamment la course à pied, permet, non seulement d’engager les jeunes dans une atmosphère fédératrice, mais contribue également au développement personnel, et est porteur de valeurs positives telles que la résilience et la persévérance.

Dans son allocution, le ministre Mossa Ag Attaher a expliqué que ce Grand Trail permettra aux jeunes de sillonner différentes localités en prônant la paix, la cohésion sociale, le vivre-ensemble, la citoyenneté, le civisme. «En choisissant de participer à ce Grand Trail, vous vous êtes lancés un grand défi à relever. Ce défi est de montrer à l’opinion nationale et internationale que notre pays vit et continuera de vivre dans toute sa plénitude. Aussi, vous êtes-vous fixés un objectif majeur, à savoir, parcourir la distance Bamako-Gao en deux semaines.

Au nom des autorités, je vous adresse mes sincères félicitations et mes vifs encouragements afin que nous atteignions ensemble les objectifs que nous nous sommes imposés à travers les échanges, l’organisation des conférences au niveau de chaque localité, la projection de films, etc», a dit le ministre Mossa Ag Attaher avant de souhaiter bonne course de relais aux participants.

À l’instar du ministre de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne, le représentant du PNUD et le chef de mission de l’OIM ont également véhiculé des messages de paix et de cohésion sociale. Les participants au Grand Trail sont attendus dans la Cité des Askia le 17 décembre.

Seïbou S. KAMISSOKO

Source : L’ESSOR

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.