Grâce à l’implication du président du Comité National Olympique et Sportif du Mali, Habib Sissoko : La grande famille du judo malien se réconcilie

Dans une déclaration signée, hier au siège du Comité National Olympique et Sportif du Mali, la Fédération Malienne de Judo et l’Association Malienne pour le Développement du Judo et du Ju-Jutsi (AMDJ) sont désormais unies pour le plus grand bonheur du judo malien. Par conséquent, l’Association malienne pour le développement du judo et du Ju-Jutsi est dissoute. Les responsables des deux parties ont remercié le président du CNOSM, Habib Sissoko pour son implication, son assistance et son expertise dans la gestion de cette crise.

 

acnoa conference debat habib sissoko president comite olympique

Le lundi 24 février 2014 est désormais inscrit en lettre d’or dans les annales de la grande famille du judo malien. En effet, c’est ce jour que la Fédération Malienne de Judo et l’Association Malienne pour le Développement du Judo et du Ju-Jutsi se sont retrouvées au siège du Comité National Olympique et Sportif du Mali pour enterrer la hache de guerre.

 

A travers une déclaration commune signée entre le Président de la Fédération Malienne de Judo, Amadou Traoré, le 1er vice-président de l’Association Malienne pour le Développement du Judo et du Ju-Jutsi,  Mahamadou Minta ainsi que le président du Comité national olympique et sportif du Mali, Habib Sissoko, on peut dire sans risque de se tromper que la grande famille du judo malien est enfin réconciliée.

 

 

Cette signature fait suite à la dissolution, le 4 février dernier, de l’Association malienne pour le développement du judo et Ju-Jutsi sur la demande du président du Comité national olympique et sportif du Mali.

 

 

Lors de la cérémonie de signature, hier au CNOSM, on notait la présence massive de tous les acteurs du judo malien. Ils étaient tous heureux de cette réconciliation. C’est pourquoi ils ont adressé une mention spéciale au président Habib Sissoko pour son implication personnelle dans la gestion de la crise. « Pour nous, la date du 24 février 2014 est un jour heureux. Après plusieurs années, la famille du judo se retrouve enfin pour redorer le blason de notre discipline sur le plan national et international. Nous sommes convaincus que nous avons des ressources humaines pour mener notre objectif. C’est le lieu pour nous de remercier et féliciter le président du CNOSM, Habib Sissoko pour cette réconciliation. Il a joué un rôle très important dans cette affaire » nous a confié hier Mahamadou Minta. Avant de préciser : « nos différends étaient dus à une incompréhension entre certains membres du bureau fédéral. C’est pourquoi nous avons quitté la fédération pour créer notre association. Aujourd’hui, nous sommes vraiment fiers et même heureux d’être à la fédération malienne de judo ».

 

 

Avec la signature de cette déclaration, les deux parties se sont engagées à œuvrer pour la résolution définitive de cette crise qui a porté un grave préjudice à leur discipline sportive. Il s’agit maintenant de sauvegarder la cohésion, la bonne entente, l’esprit d’amitié et de solidarité entre tous les acteurs. Sans surprise, les deux parties ont accepté le remembrement du bureau exécutif de la Fédération Malienne de Judo et Ju-Jutsi. Ainsi, le président du CNOSM, Habib Sissoko est désormais le président d’honneur à vie de la fédération. Rappelons que ce cadre sportif exemplaire a dirigé pendant longtemps cette fédération.

 

 

Seyan Kéïta, Mahamadou Kinta, Mandiou Simpara et Dramane Doumbia ont été désignés présidents d’honneur. Tandis que Zoumana Diakité est chargé du développement du Ju-Jutsi avec comme adjoint Aziz Abdoulaye Touré. Bassirou Diarra occupe le poste de chargé de l’organisation et Abdoulaye Niambélé a été désigné directeur national des compétitions. Le poste d’entraîneur national a été confié à Abdel Aziz Théra.

 

Pour matérialiser cette réconciliation, la Fédération Malienne de Judo s’apprête à organiser courant mars prochain une compétition dénommée « Coupe de la réconciliation ». Ce tournoi qui regroupera tous les acteurs du judo malien, sera parrainé par le président du CNOSM, Habib Sissoko. Elle se déroulera soit au pavillon des sports ou dans la nouvelle salle du palais des Sports à l’ACI 2 000.

 

 

En tout cas, cette réconciliation est un grand coup pour le président Habib Sissoko et son équipe qui se battent pour la stabilité au sein de nos fédérations sportives.

Alou B HAIDARA

 

SOURCE: L’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *