France : Monaco bat Bordeaux et prend cinq points d’avance sur Nice

Le leader de Ligue 1 a dominé Bordeaux (2-1) pour prendre cinq points d’avance sur son dauphin niçois. Comme souvent avant ses matches de Ligue des Champions, l’AS Monaco a géré ses efforts.

Kylian Mbappé joueur footballeur club monaco

Ce fut flagrant en première période où les Monégasques ont joué sur un rythme lent, sans pousser leurs actions et en ronronnant. Bordeaux aurait pu en profiter sur plusieurs contres mais les Girondins n’ont pas été plus téméraires et offensifs, rechignant à attaquer à plusieurs et incapables d’entrer dans la surface de réparation de l’ASM. La première période fut donc d’un ennui profond. La seconde fut plus intéressante et le coaching de Jardim eut son importance, même si la situation s’est décantée sur un coup de pied arrêté. Un mauvais dégagement en corner de Lewczuk donna l’occasion à Moutinho de frapper un corner sur la tête de Falcao, qui remit instantanément à Mbappé entre les jambes de Sankharé. À 1-0, l’affaire était entendue, tant les Bordelais étaient tendres offensivement. Malgré les entrées de Ounas, Ménez et Rolan, le deuxième but fut l’œuvre de Moutinho d’une splendide frappe en pleine lucarne (2-0, 74e). La réduction du score, offerte à Rolan par Subasic n’eut aucune incidence sur la fin de la rencontre. Victoire poussive mais méritée de l’AS Monaco qui s’est imposée sur le tempo qu’elle avait décidé. L’homme du match : Mbappé. Il a été persévérant. Il a commencé son match en se heurtant plusieurs fois au solide Polonais Lewczuk, qui a posé plusieurs stops sur sa route. Mais Kylian Mbappé ne s’arrête pas au premier obstacle venu. Il n’a pas renoncé et s’est fait de plus en menaçant à la reprise. Après une première accélération suivie d’un petit pont sur Sankharé (54e), puis une seconde qui lui a permis de déposer Lewczuk, il a repris un corner de Lemar, mais sa tête a été dégagée sur la ligne (59e). Malgré son replacement à gauche suite à la sortie de Lemar (65e), c’est encore lui qui était présent pour profiter d’un ballon de Falcao et ouvrir le score du pied droit (1-0, 69e). Le voilà nanti, désormais, de dix buts en cinq passes décisives en Championnat, cette saison, à un tout petit peu plus de 18 ans.
Le chiffre : 16 matches sans défaite. Grâce à cette nouvelle victoire, Monaco est invaincu en France, toutes compétitions confondues, depuis seize rencontres. Sa dernière défaite contre une autre équipe hexagonale remonte au match face à Lyon (1-3, 18e j.), le 18 décembre 2016. En revanche, le but inscrit par Rolan (2-1, 84e) a brisé une autre série, car l’équipe de la Principauté restait sur quatre matches à domicile en Championnat sans but encaissé. Avant l’attaquant uruguayen des Girondins, le dernier visiteur à avoir marqué au stade Louis-II était Hervé Bazile, de Caen (2-1, 19e j.), le 21 décembre 2016, à la 90e +4. Mais il ne s’agit que d’une anicroche pour l’ASM, toujours au zénith de la L1.

 

Source: essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *