Fousseni Diawara : “Nos dirigeants ont tout mis en œuvre pour qu’on ne se qualifie pas pour la Coupe du Monde et je crois qu’il faut faire le ménage”

Fouss-diawaraDe retour de la sélection, Fousseni Diawara en a gros sur le cœur. D’un tempérament habituellement calme, le défenseur malien de 32 ans ( 43 sélections), qui a participé aux éliminatoires de la Coupe du Monde 2014 à Bamako où les Aigles du Mali ont été tenu en échec par le Rwanda d’abord (1-1) puis le Benin ( 2-2), a décidé d’évoquer les problèmes de la sélection nationale. Pour une meilleur avenir de la sélection nationale.

 

Comment expliquez-vous l’effondrement de la sélection nationale lors de ces deux matches ?

 

Merci Mahamet, je pense que le peuple malien doit connaitre la vérité afin que notre football puisse avancé. Nous footballeurs, nous aimons notre pays et nous avions à cœur de participer à la coupe du monde !

 

 

 

Lorsque vous n’avez pas de dirigeants à la hauteur, vous n’allez nul part ! c’est ce qui se passe dans le football malien. Même un club de 1er division malienne (avec tout le respect que je leur dois) est mieux gérer que l’équipé nationale du Mali. Les dirigeants de la fédération malienne de football ne voulaient pas que l’on gagne ces deux matches car rien n’a pas été mise place pour permettre à l’équipe de gagner.

 

Il faut se poser les bonnes questions: comment se fait-il qu’une équipe qui a terminé 3è de la dernière Can, qui était premier ex aequo avec l’Algérie de son groupe soit incapable de gagner ces deux matches à Bamako?

 

Pour que les maliens comprennent , il ya eu plusieurs problèmes: l’affaire Carteron, le stage en Bretagne, le stage à Bamako.

 

Commençons par l’affaire Carteron…

 

C’est le point de départ. Après la Can , le coach avait eu des propositions, en a expliqué à Mr Moussa Konaté[1], en disant que le Mali était sa priorité mais il voulait que sa situation contractuelle soit amélioré. Imaginiez-vous que Patrice Carteron avait un épée de Damoclès sur sa tête… à la moindre défaite , il était démis de ses fonctions !

 

Je ne suis pas là pour défendre Carteron mais c’est pour l’intérêt de l’équipe nationale, il faut que tout le monde ai l’esprit tranquille, travailler dans la sérénité et dans de bonnes conditions pour gagner.

 

Carteron n’a rien caché à Moussa Konaté, c’est lui qui a fait venir Carteron et c’est lui son interlocuteur ; comme rien ne venait de sa part , Carteron a voulu prendre les devants.

 

Malgré cela c’est le coach qui avait mis sur pied le stage de préparation en Bretagne. Il nous a appelé, nous joueurs, pour s’expliquer la situation et souhaitait conduire ce stage et les deux matches du Mali face au Rwanda et au Benin.

 

Et que s’est-il passé ?

 

Patrice Carteron s’est présenté et Moussa Konaté ne lui pas laisser faire son travail tout en faisant croire que Carteron a trahi le Mali, ce n’est pas vrai ! Tous les joueurs voulaient que Carteron reste pour ces deux matches car ont allaient gagner ces deux matches, avec tout le respect que l’on doit à Amadou Pathé Diallo.

 

On a laissé l’équipe à Amadou Pathé Diallo seul, sans moyen . Pathé a les compétences de gérer l’équipe mais il ne peut pas le faire seul et surtout que l’on a tout fait pour qu’il échoue. Il n’avait qu’un seul préparateur physique, même pas un entraineur adjoint à ses cotés ! Comment est ce possible et surtout qu’il avait en plus à gérer des choses qu’il ne devait pas gérer en tant qu’entraineur. Son travail c’est le terrain, pas à gérer l’extra-sportif !

 

Nous aimons notre pays et nous voulons faire plaisir à notre peuple mais nos dirigeants de la fédération ne nous encouragent pas ! Ce sont les joueurs eux même qui ont payé leur billet pour aller à Nantes ( au stage de préparation) , on nous avait dit que l’on serait remboursé à notre arrivée. Il a fallut attendre la veille du match contre le Bénin pour le remboursement !

 

Il y a eu tellement de détails et de problèmes dans cette sélection. Par exemple, le soir du match amical face à la Bretagne, nous n’avions pas mangé car rien n’était prévu pour nous l’hôtel ! Comment expliquer que des sportifs de hauts niveaux n’aient pas à manger après un match ? C’est même dangereux pour notre santé !

 

Durant ce stage, les ballons d’entrainements n’étaient pas des bons ballons, aptes pour une compétition, pourtant nous préparons des éliminatoires de la Coupe du Monde ! Il faut arrêter avec l’amateurisme, c’est une équipe nationale pour tout un peuple, il faut arrêter de s’amuser avec cela.

 

Et à Bamako ?

 

À Kabala[2], ,nous n’avons pas mangé de nourriture de sportifs. Il y a une nourriture spécifique pour les sportifs du haut niveau à laquelle nous sommes habitués , comme des sucres lents … que le sportif doit manger afin de maintenir son niveau de forme physique. Mais à Kabala nous ne mangeons pas bien et ce n’était pas de la bonne nourriture qui nous était destiné. Raison pour laquelle je n’ai pas joué le second match car j’en suis tombé malade.

 

Nous vivons en Europe pour la plupart , lorsque l’on revient au Mali, le corps réagit différemment, surtout avec la chaleur. Alors il faut une bonne alimentation et beaucoup de repos pour récupérer et être au top physiquement pour les matches. Ce qui n’était pas le cas pour nous. Pour exemple les béninois étaient bien logés et bien traités dans leur hôtel et sur le terrain , ils étaient meilleurs…

 

Au delà de cela, il y a eu l’affaire Cheick Diabaté et les dirigeants ont tout fait pour nous diviser à Bamako. On a fait croire à tout le monde que Diabaté à refuser de venir jouer alors que c’est faux. Quand Diabaté est venu, il nous a tout expliqué: il n’avait pas reçu de billet pour venir en sélection ! Comment est ce possible alors qu’il est sur la liste ! Quelqu’un a bien bloqué son billet …pourquoi ? L’argent est passé où ?

 

Nos dirigeants ont tout mis en œuvre pour qu’on ne se qualifie pas pour la Coupe du Monde et je crois qu’il faut faire le ménage.

 

Cette qualification était à notre portée. Nous joueurs, on avait envie de gagner ces deux matches mais l’ambiance autour de l’équipe, les problèmes extra-sportifs ne nous ont pas permit d’être concentré uniquement sur les matches.

 

Par ailleurs, il faut féliciter le ministre des sports du Mali. Il a vraiment été exemplaire. Chaque fois qu’un problème se posait, il faisait tout pour le résoudre.

 

Comme je l’avais dit tantôt, il ne faut pas non plus blâmer Amadou Pathé Diallo, il a fait le travail avec les moyens qu’il avait. On ne peut pas gérer une équipe tout seul !

 

Où sont passés les autres membres du staff technique de la CAN 2013?

 

Ils n’étaient pas payé non plus ! Où est passé l’argent ? Et en plus ils voulaient quand même venir nous aider bénévolement mais la fédération a refusé ! Pourquoi ? Il faut être sérieux si on veut faire avancer le football malien !

 

Le nom de Moussa Konaté revient beaucoup, pourtant c’est Hamadoun Kola Cissé le président de la fédération ?

 

Hamadou Kola Cissé est un président absent! Et même quand il est là, il ne parle pas. De toute façon c’est Moussa Konaté qui s’occupait de tout par rapport à la sélection , c’est lui qui est le chargé des équipes nationales, donc notre interlocuteur.

 

Bon malgré tout , c’est vous les joueurs qui étaient sur le terrain, vous auriez pu serrer les dents pour faire plaisir aux supporteurs.

 

Nous joueurs, nous sommes les premiers concernés et nous avions à cœur de se qualifier pour la Coupe du Monde, faire plaisir au peuple malien et à nous même. Mais compte tenu de tout ce qui s’est passé, nous n’avons pu réussir. Nous avons aussi notre part de responsabilités. Mais les grandes victoires se préparent et dans notre cas la fédération n’a rien fait pour nous aider à accomplir cette mission qui nous tenais à cœur.

 

Fousseni , pourquoi as -tu décidé de vider ton sac?

 

C’est pour l’intérêt du football malien, c’est pour l’avenir la sélection nationale du Mali. C’est aussi pour préserver les plus jeunes de la sélection car ils ne peuvent pas parler. À nous les plus âgés , Seydou Keita, Adama Coulibaly “Police” et moi de prendre notre responsabilité et de dire ce qui empêche la sélection du Mali d’avancer. Les dirigeants de la fédération malienne de football ne sont pas à la hauteur ! En ces moments cruciaux du Mali, il faut que des hommes compétents et valades soient à la tête de la fédération afin de gérer notre football pour lui permettre de se développer et d’avantage.

 

De passage merci à toi Mahamet pour tout ce que tu fais pour le football malien. Ton site, www.MaliFootball.con, contribue à faire avancer le football malien et va permettre aux maliens de connaitre la vérité sur notre sélection.

 

Propos recueillis Mahamet Traoré

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *