Football : Mbappé – Assou-Ekotto, un clash pour l’identité

ous les connaissons talentueux sur les terrains, mais l’attaquant français du Paris SG Kylian Mbappé et le défenseur camerounais du FC Metz Benoît Assou-Ekotto se sont adonnés à un clash « virtuel » désolant, via le réseau social Twitter avec pour thèmes : l’identité et le choix sportif de la sélection.

Tout a commencé mercredi, à l’occasion du déjeuner offert par le président français Emmanuel Macron en l’honneur du nouveau président du Libéria George Weah (ancien international libérien de football, ndlr) à l’Élysée en présence de plusieurs personnalités sportives dont Kylian Mbappé.

L’ancien joueur de l’AS Monaco, de père camerounais et de mère algérienne, qui a choisi d’évoluer pour l’équipe de France, a dit vouloir soutenir le développement du sport en Afrique.

« Même si je suis Français, j’ai des origines africaines. Aider le sport africain à se développer me tient à cœur. Si je peux aider à travers ma notoriété ou autre, je le ferai avec plaisir », a-t-il indiqué en marge de la visite de Weah à Paris.

Les déclarations du jeune prodige français ont été mal perçues du côté de la Moselle. Benoît Assou-Ekotto s’est empressé à descendre en flammes Mbappé sur son compte Twitter, mais sans le citer.

« Ces joueurs européens d’origine africaine qui tiennent l’Afrique dans leur cœur et qui veulent aider le sport africain bla bla bla tout en s’empressant de jouer pour une sélection européenne, vous me faites doucement rire, mais ça fait bien les bonnes causes ».

48 heures plus tard, Mbappé réplique

Une petite pique contre Kylian Mbappé, sélectionné à 10 reprises avec les Bleus, et qui aurait pu, selon Benoît Assou-Ekotto, opter au profit d’une équipe nationale africaine (l’Algérie ou le Cameroun,ndlr), même si l’attaquant du PSG ne dispose que de la citoyenneté française.

Touché dans son amour propre, Kylian Mbappé n’a pu s’empêcher de répliquer 48 heures plus tard, toujours sur Twitter.

« Ces joueurs africains qui tiennent l’Afrique dans leurs cœurs et qui veulent aider le sport africain bla-bla-bla bla tout en se battant avec un coéquipier sur la scène internationale en 2014…. Vous me faites doucement rire…mais ça ce sont vos valeurs », a-t-il répliqué.

Mbappé faisait référence à la bagarre entre Benoît Assou-Ekotto et son coéquipier Benjamin Moukandjo, à l’issue de la défaite concédée face à la Croatie (4-0) lors de la Coupe du monde 2014 au Brésil, synonyme d’élimination des “Lions Indomptables” au premier tour du tournoi.

TSA

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *