Foot : 10 joueurs béninois qui ont dit « non » à la France

L’équipe nationale du Bénin compte avec certains binationaux dans le but de redorer son blason. Béninois d’origine, certains avaient déjà à leur actif des débuts avec l’équipe junior de France ou étaient promis à un avenir avec les Bleus. Par chauvinisme pour leur patrie d’origine ou simple ambition footballistique, ces internationaux ont renoncé au rêve Français et claqué la porte aux Bleus.

Pour ce numéro, votre site d’information sportive www.beninfoot.info vous offre un récapitulatif des joueurs Franco-Béninois. Rudy Gestede : Sociétaire de Middlesbrough dans le championnat Anglais, l’attaquant de 29 ans a positivement marqué l’équipe nationale de football béninoise. Avec onze (11) titularisations, Rudy Gestede a marqué trois (03) buts au cours de son passage au sein des Écureuils du Bénin depuis 2013. Il avait notamment annoncé sa retraite avec les Écureuils en 2017. Né le 10 octobre 1988 à Essey-lès-Nancy en France, Rudy Gestede a également évolué avec l’équipe française des moins de 19 ans où il a été utilisé à plusieurs reprises avant de rejoindre l’équipe béninoise sous le sélectionneur Manuel Amoros en 2013. Avec une grande mère qui est béninoise, il a opté donc pour la nationalité sportive béninoise. Il est actuellement blessé en club. Steve Mounié : L’attaquant vedette, recruté pour un montant de 13 millions d’euros par Huddersfield Town un club de la Première League Anglaise, a lui aussi une double nationalité. Né dans la ville de Parakou au Bénin, il rallie la France en 1998 alors âgé de quatre ans, où il grandit et fait ses premiers pas dans le football. Il dispose de la nationalité française et béninoise mais décide en faveur des Écureuils du Bénin et connaîtra sa première convocation en équipe nationale en 2015. Il totalise déjà dix matches avec les Écureuils dont un but. L’attaquant béninois de 23 ans connait une première saison très réussie avec Huddersfield Town en Première League Anglaise. Déjà Neuf buts en 27 matches pour le béninois qui se classe dans les dix meilleurs buteurs actuels de la Première League. Emmanuel Imorou : Né le 16 septembre 1988 (29 ans) à Bourges en France, il est un international béninois depuis la saison 2009-2010 et mène actuellement la défense de son club, Cercle Bruges KSV en deuxième division belge. Évoluant au poste de latéral gauche, le Franco-Béninois a opté pour le Bénin comme nationalité sportive. Il est dès lors apparu huit fois sous le maillot des Écureuils du Bénin. Son dernier match remonte à la saison 2015-2016. En provenance de la Ligue 1 française avec le SM Caen, Emmanuel Imorou a été titularisé au cours de cette saison (2017-2018) 14 fois avec le Cercle Bruges. Cédric Hountondji : En manque de temps de jeu avec son nouveau club, le New York City FC, en Major League Soccer, l’international béninois de 24 ans fait partie des binationaux Franco-Béninois. Né le 19 janvier 1994 à Toulouse en France, il a déjà goûté à cinq reprises à l’apparition sous les couleurs des Écureuils du Bénin. Impérial dans la défense, il est apparu avec l’équipe de France des moins de 16 ans, de 17 ans, de 18 ans et a même livré un match avec l’équipe de France espoir avant de définitivement porter son choix sur l’équipe du Bénin. Béninois de par son père, il décide donc pour le Bénin comme nationalité sportive et fait sa première apparition le 11 mars 2017 lors match amical contre la Mauritanie. Mickaël Poté : Béninois grâce à sa mère qui a des origines béninoises, Mickaël Poté évolue au poste d’attaquant à l’Apoel Nicosie en First Division Chypriote. Il a vu le jour à Lyon en France le 24 septembre 1984. Actuellement âgé de 33 ans, il totalise 39 matchs avec les Écureuils du Bénin qu’il a rejoint en 2008 sous Michel Dussuyer. Dans une très bonne forme cette saison , l’ancien sociétaire de Adana Demirspor en Turquie a déjà inscrit 13 buts en 41 matchs dont deux buts en League des Champions avec Apoel Nicosie. Jordane Adéoti : Est né le 12 mars 1989 à L’Union en France. Avec sa double nationalité Franco-Béninoise, le milieu défensif de l’AJ Auxerre se penche en faveur des Écureuils du Bénin et connait sa première titularisation le 3 juin 2012 lors du match opposant le Bénin au Mali. A 29 ans, il compte 17 matchs avec les Écureuils du Bénin et a inscrit un but. Grand titulaire dans l’effectif de l’AJ Auxerre, Jordane Adéoti a disputé 35 matchs dont trois buts cette saison avec le club français. Fabien Farnolle: 19 sélections pour le gardien de but Franco-Béninois de 33 ans. Né le 2 février 1985 à Bordeaux en France, avec ses 1,97 m de taille, il joue actuellement dans la Super Lig turque avec Yeni Malatyaspor. Il n’est cependant pas très utilisé cette saison par son club. Olivier Verdon : Béninois de par sa mère et français de par son père, il possède une nationalité Franco-Béninoise. Il est né le 5 octobre 1995 à Clamart en France. Défenseur Central, sociétaire des Girondins de Bordeaux en Ligue 1 française, il capitulera en faveur des Écureuils du Bénin au détriment d’une aventure avec les Bleus de la France. Le 24 mars 2017, il apparaît pour la première fois en équipe béninoise lors du match amical contre la Mauritanie. Le jeune joueur de 22 ans compte déjà quatre titularisations en sélection Béninoise. Moise Adilehou : Né le 1er Novembre 1995 à Colombes en France, Moise Wilfrid Maoussé Adilehou est un défenseur Franco-Béninois. En contrat jusqu’au 30 juin 2021 avec le APO Levadiakos en Super League grecque, il n’a qu’une apparition en sélection nationale. Reda Johnson : Né le 21 Mars 1988 (30 ans) à Marseille, il est un défenseur Franco-Béninois. International béninois depuis 2009, il joue actuellement à Eastleigh en National League (cinquième division Anglaise). Il a connu 11 rencontres avec les Écureuils depuis sa première apparition le 11 février 2009 contre l’Algérie.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *