FONDS D’URGENCE COVID-19 DE LA FIFA : DR SEYDOU SOW DE L’AS REAL DE BAMAKO DONNE TOUS LES DETAILS POUR CE QUI CONCERNE SON CLUB

Afin de contribuer à la préservation du football au sein de toutes les associations membres, la FIFA avait versé un montant de 500 000 (cinq cent mille) dollars dans la caisse de toutes les fédérations membres.

 

Le fonds destiné au paiement des coûts opérationnels et le fonds d’urgences Covid-19 continuent de défrayer la chronique au Mali. Pour couper court à toutes les mauvaises interprétations sur la gestion de ce fonds au niveau de l’AS Réal de Bamako nous avons pu joindre Seydou Sow, Président de l’AS Réal de Bamako par téléphone pour apporter toute la lumière sur la gestion de son club, car d’autres personnes l’accusent d’utiliser cette somme destinée aux joueurs à d’autres fins.

Rappelons que Mamoutou Touré président de la FEMAFOOT a été très clair face à la presse à la veille de la répartition de cette somme :

“Aucun sou ne sera resté à la Fédération puisque cet argent est destiné aux acteurs du football. Il s’agit de tous ceux qui participent, à commencer par les clubs, notamment les joueurs, les ligues, les arbitres, les médecins, les journalistes et les supporters. Et nous avons décidé une clé de répartition pour que chaque couche puisse en bénéficier”.

Ainsi, chaque club de Première division empochera 8 millions de Fcfa dont 4 millions Fcfa destinés aux salaires des joueurs. Ce qui fait une enveloppe financière totale de 184 millions de nos francs pour les 23 clubs de Ligue 1. Après le club ASOM, le doute planait sur l’As Réal de Bamako.

Selon l’explication du président Dr seydou sow, « ce fond du Réal a été utilisé comme   la fédération malienne de football là si bien dit. Dans un premier temps il y a eu un mal entendu dans la première lettre de la FEMAFOOT.

En effet quand le fonds est arrivé au niveau de l’As Réal de Bamako, c’était indiqué 4 millions pour le salaire des joueurs et 4 millions pour le frais de fonctionnement du club. Et nous on pensait que c’était un net pour le salaire. C’est ce qu’on a dit aux joueurs. Après on a demandé à la fédération qu’on ne comprend pas nos joueurs qui disent que l’argent est pour eux. En ce moment il y a quiproquo et il faudra bien préciser la destination du fonds dans une correspondance qu’on a envoyée à la fédération.

C’est comme ça mardi 01 septembre à partir de 10h que nous avons reçu une deuxième correspondance de la fédération pour dire que ce fonds est un fond de solidarité qui doit être partagé entre les joueurs dès la réception de ce courrier. Nous avons appelé le capitaine de l’équipe Mouhamed Camara et le secrétariat général du club pour réfléchir sur comment ces 4millions peuvent être reparti équitablement entre tous les joueurs du Réal. Et les 4autres millions qui sont venus pour le fonctionnement nous avons décidé de payer le mois d’Aout pour ne pas être en retard sur le salaire. Par ailleurs, il a été aussi clair par rapport à la répartition de cette somme   entre les joueurs du Réal et ceux qui sont ailleurs.

« Ce fonds n’est pas seulement pour les 31 joueurs. Il y a neuf (9) autres joueurs qui sont   encore à la charge du Réal et qui sont sous contrat. Désormais ils seront aux nombres de 40 joueurs à bénéficier de ce fonds de solidarité car ils concernent tous les joueurs du Réal de Bamako. Dès la répartition de cette somme chacun d’eux recevra son chèque dans la transparence. Cette somme est pour eux pas pour nous », dira Dr Seydou Sow.

Alpha C. SOW

NOUVEL HORIZON

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *