Finale de la Coupe Sommet Afrique-France en commune V : Torokorobougou remporte le trophée face à Daoudabougou

Le stade municipal de la commune V a abrité le jeudi 17 novembre 2016, la dernière finale de la coupe sommet France-Afrique dans les différentes communes de Bamako.

comite national organisation sommet france afrique coupe ancien footballeur cnosaf

Cette finale a opposé l’équipe de Torokorobougou à celle de Daoudabougou. Au terme du temps réglementaire, l’équipe de Torokorobougou s’impose par un score de 3 buts à 2. C’était en présence du président du Comité Nationale d’organisation du Sommet Afrique-France, Abdoullah Coulibaly, du parrain de l’évènement, Badri Diakité «Dawala», Pdg du label Wati-B. Etaient également présents, le maire de Torokorobougou, Ousmane Kalapo et de nombreux amoureux du ballon rond.

C’est à 16h 20 mn que l’arbitre centrale Salim Coulibaly donna le coup d’envoi. Pendant cette première partie, les deux équipes ne réussiront pas à trouver les fonds des filets. Elles rentrent  aux vestiaires sur un score nul (0-0). A la reprise, Torokorobougou se présente menaçant par un coup franc somptueux qui trouve le poteau droit du Kipper de Daoudabougou. Mais c’est Daoudabougou qui fut le premier à ouvrir le score à la 57 ème mn de jeu par  Zoumana Camara qui libère les siens après un coup franc repoussé par le portier de Torokorobougou, Arouna Dia. Cette joie serra de courte durée car quatre  minutes après, il est répondu par l’attaquant de Torokorobougou Ibrahim Coulibaly. Torokorobougou enfonce le clou par deux autres réalisations. Le coach de Daoudabougou procède à quelques changements qui lui permettront de marquer le second but en fin du temps réglementaire. Finalement c’est l’équipe de Torokorobougou qui remporte la partie par le score de 3 buts à 2.

Pour le parrain de l’évènement, Badri Diakité, PDG du label Wati-B, le but du tournoi est d’unir les jeunes du Mali et montrer une belle image au monde pour dire que les maliens sont unis. Par ailleurs, il a salué les niveaux des joueurs qui, dit-il, ont des potentiels  pour jouer en première division. En conclusion, il a lancé un appel à l’endroit de la population pour soutenir la tenue du sommet France-Afrique que notre pays abritera en janvier prochain.

Sidiki Adama Dembélé

  

 

Source: Lerepublicainmali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *