Espagne, coupe du Roi : SANS forcER, LE BARÇA FILE EN FINALE

Après avoir remporté le match aller 3-1 il y a trois semaines, le FC Barcelone était attendu au Madrigal, par une équipe de Villarreal qui venait d’enchaîner 10 victoires consécutives dans son antre. Mais les Catalans, imperturbables, ont infligé à leurs adversaires la même sentence qu’au Camp Nou (1-3) et se sont ouvert facilement les portes de la finale de la Coupe du Roi grâce à un doublé de Neymar et un but de Luis Suarez.
Ils avaient déjà un premier pied en finale et ils n’ont pas vraiment forcé pour y mettre le second. Dans un stade du Madrigal plein comme un œuf, où chacun croyait (un peu) à l’exploit, les Catalans ont très rapidement refroidi l’ambiance en ouvrant le score très tôt… avant de se faire gentiment secouer tout le reste de la rencontre, mais sans jamais vraiment s’inquiéter.

lionel messi joueur barceloneAprès l’expulsion plus que logique de Pina (64e), tout est devenu beaucoup trop facile pour un Barça qui n’aurait même pas eu besoin d’un tel coup de pouce. Les joueurs de Villarreal y croyaient dur comme fer. Il n’y avait qu’à voir leurs visages déterminés au moment de leur entrée sur la magnifique pelouse du Madrigal, pour se convaincre que le Barça n’aurait pas la partie facile, malgré sa victoire assez confortable lors de la première manche.
Mais comme d’habitude, quand rien ne semble évident, Lionel Messi se charge de dégager l’horizon catalan. D’une merveille passe brossée du pied gauche, qui a transpercé toute la défense des locaux, le lutin argentin a débloqué la situation en permettant à Neymar d’ouvrir le score dès l’entame (3e). Villarreal, pourtant, n’a pas si vite abdiqué. Face à des Blaugranas sur courant alternatif, les locaux, qui en voulaient beaucoup plus, sont parvenus à revenir au score avant la pause grâce à un ancien de la maison catalane, Jonathan Dos Santos (39e).
Après la pause, la domination des locaux, qui avaient déjà frappé dix fois au but à l’heure de jeu, ont continué. Elle a pris brutalement fin lorsque Pina, qui avait déjà envoyé Busquets à l’infirmerie avant la mi-temps, se rendit coupable d’un tacle insensé par derrière sur Neymar et se vit fort logiquement indiquer le chemin des vestiaires par M. Borbalan, l’arbitre de la rencontre (65e). A 10 contre 11, les locaux n’ont plus existé. Xavi, entré en jeu au même moment, s’est chargé de donner le tempo et Suarez (73e), puis Neymar (88e), encore lui, ont fait enfler le score.
Villarreal ne s’est plus imposé face au Barça depuis désormais sept ans et quatorze rencontres (3 nuls, 11 défaites). La nouvelle victoire des Catalans, ce mercredi soir, ne souffre d’aucune contestation. Elle envoie ses derniers en finale de la Coupe du Roi, où ils se présenteront en grandissimes favoris, le 30 mai, face à l’Athletic Bilbao. Le Barça, en tout cas, s’y rendra en habitué : il vient de se qualifier pour sa quatrième finale de coupe du Roi en cinq ans.

source : L Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.