ÉLIMINATOIRES CAN U-17 ZAMBIE 2017 Etalons et Aiglons se neutralisent à Ouaga

Les Aiglons en déplacement à Ouagadougou a tenu en échec son homologue du Burkina-Faso les Étalons juniors sur le score nul et vierge (0-0).  Lors match- aller du dernier et troisième tour des éliminatoires de la coupe d’Afrique des nations des moins de 20 ans disputé le week-end dernier, la sélection nationale du Mali

football joueur ballon sportif equipe cadets Aiglonnet

Le week-end était marqué à travers le continent par les rencontres allers du troisième et dernier tour des éliminatoires de la CAN U-20, dont la phase finale aura lieu en Zambie en 2017.  Pour la manche-aller de ce dernier tour, la sélection nationale du Mali était en déplacement à Ouagadougou où elle a affronté son homologue du Burkina-Faso au stade du 04 Août le samedi 9 juillet dernier. A l’issue de cette rencontre, les deux équipes se sont neutralisées sur un score nul et vierge de (0-0). Pourtant ce ne sont pas les occasions qui ont manqué à cette rencontre. Pour preuve, à l’entame du match, après une période d’observation entre les deux formations, les Aiglons beaucoup plus techniques ont commencé à poser le pied sur l’accélérateur à partir de la 20e mn. Mais, ils se sont à chaque fois butés à une équipe burkinabè, tactiquement et physiquement au rendez-vous.  La défense des Etalons juniors a enrayé toutes les offensives maliennes. En deuxième période, les Etalons juniors sont passés à l’offensive en se procurant les meilleures occasions, sans  parvenir à faire la différence à la maison.

Après la rencontre, le sélectionneur burkinabè visiblement satisfait avec ce résultat nul et vierge a déclaré que son équipe s’était fixée comme objectif de ne pas perdre ce match à domicile.

« Notre objectif, c’était de ne pas perdre ce match à domicile et,  surtout, ne pas prendre de buts. Nous allons bien nous préparer pour aller chercher la qualification à Bamako comme on l’a déjà fait au Congo lors du deuxième tour des éliminatoires ».

A titre de rappel, au match aller du deuxième tour, les burkinabé et les congolais se sont quittés sur le score d’un but partout (1-1), avant d’aller faire un autre match nul de deux buts partout (2-2)  à Brazzaville qui était synonyme de qualification.

Ce résultat nul obtenu à domicile galvanise l’équipe du Burkina-Faso qui se voit rééditer l’exploit réalisé au tour précédent contre les Congolais, c’est-à-dire, un match nul qualificatif, voire une victoire à Bamako. Le sélectionneur national des Aiglons du Mali Baye Bah est donc avisé.  Pour être au rendez-vous de Zambie 2017, les Aiglons doivent impérativement gagner à Bamako. Pendant ce temps, les Etalons juniors peuvent se contenter d’un nul avec but pour valider leur ticket pour la Zambie.

Tout se jouera donc à Bamako la semaine prochaine lors de la manche retour.

A noter que juste après le match aller, l’Ambassadeur du Mali au Burkina-Faso SEM Amadou Soulalé a organisé un diner pour la délégation malienne à la résidence de l’Ambassade du Mali à Ouaga 2000.

ILS ONT DIT…

Moussa Sanogo «Falcao», entraîneur du Faso : «Je suis entre satisfaction et inquiétude ce soir (samedi soir, ndlr). Mon équipe a bien joué mais malheureusement on est tombé sur une équipe malienne bien en place tactiquement. Ce résultat nous arrange car on n’a pas pris de buts et on ira à Bamako pour jouer notre qualification».
Baye Bah, entraîneur du Mali : «Notre objectif était d’assurer la qualification dès cette rencontre aller mais malheureusement on n’a pu faire mieux qu’un nul 0-0. Nous avons bien débuté la rencontre mais la suite a été moins bonne. Il va falloir hausser le niveau de notre jeu au match retour».
Abdoul Karim Danté, capitaine des Aiglons : «Aujourd’hui on a fait un mauvais match. Il y avait beaucoup de blessés, ceci explique peut-être cela. La qualification se jouera à Bamako, Inch Allah on répondra présent».
Lookman Boni Dopanga, capitaine du Faso : «Pour nous l’essentiel était de ne pas perdre contre la meilleure équipe du moment. Je pense qu’avec ce score nul et vierge on a toujours notre chance en main et on fera tout pour aller chercher notre qualification à Bamako».

Envoyé spécial à Ouagadougou

Alpha Macki NIANG

 

Source: sphynx

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *