Deux mois après le drame du crash, l’équipe brésilienne Chapecoense a rejoué

L’on se souvient encore des 71 victimes de l’équipe de chapecoense qui ont succombé à un crash d’avion il y a de cela deux mois environ. Il faut dire que ce drame a suscité une très forte émotion chez les supporteurs et fans du club.

helio-hermito-zampier-neto-bresilien-footballeur-chapecoense

L’équipe de foot brésilienne Chapecoense a disputé un match amical chargé d’émotion samedi, presque deux mois après le crash qui a fait 71 morts et décimé le club. Les premières larmes ont été versées une heure avant le coup d’envoi, lors de la remise du trophée de la Copa Sudamericana aux trois joueurs survivants du drame.

Un moment d’une profonde émotion en ce sens que le gardien Jackson Follman, dont une partie de la jambe droite a été amputée, est arrivé sur la pelouse en fauteuil roulant, aux côtés du défenseur Neto et le latéral Alan Ruschel, déclenchant un tonnerre d’applaudissements.

Tout le stade Arena Conda était debout et le public chantait à pleins poumons « les champions sont de retour » et « Vamos, Vamos Chape », le cri de guerre des supporteurs de ce club du sud du Brésil.

Il faut dire que ce n’était pas les seuls moments qui ont suscité l’émotion. L’entrée sur l’air de jeu des épouses des joueurs, encadrées par une haie d’honneur d’enfants du club. Chacune d’elles a reçu la médaille destinée à leurs maris. Ces femmes veuves pleuraient à chaudes larmes et recevaient de longues accolades sur le podium au moment où les dirigeants leur passaient les médailles autour du cou.

Par la suite, les dames ont rejoint les trois survivants pour un tour d’honneur, mais certaines d’entre elles n’ont pas pu marcher, très affectées par l’émotion.

Rappelons que c’est en se rendant en Colombie le 28 novembre 2016 pour disputer la finale aller de la Copa Sudamericana que le rêve de cette équipe s’est brisé, ainsi que celui de toute une ville du sud du Brésil.

Sur la demande de l’Atletico National, l’équipe adverse avec laquelle la finale devait se disputer, la « Chape » a été désignée championne par la Confédération sud-américaine (Conmebol). Les 15.000 ou 20.000 places disponibles ont trouvé preneur peut être en raison du prix élevé, 80 reais (environ 25 dollars) pour le tarif le moins cher. Dans les ventes de billet, la moitié du profit sera reversée aux familles des victimes et l’autre aidera à la reconstruction du club.

(Visited 1 566 times, 404 visits today)
Source: afrikmag
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *