Des archéologues chiliens dénoncent des effets du Dakar 2014

Les archéologues chiliens ont dénoncé les dégâts que va occasionner le passage des véhicules des concurrents du Dakar-2014, à la veille de leur arrivée sur le sol chilien pour la sixième année consécutive. « Plus de deux cents sites ont été abîmés par ce rallye automobile, et ce n’est pas nous qui le disons, mais des documents officiels de l’État chilien », indique le collège des archéologues dans un communiqué publié dimanche. Cette institution et des mouvements écologistes dénoncent depuis 2012 le passage de plus de 400 motos, camions, autos et quads participant au Dakar, qui cause d’irréparables dégâts aux géoglyphes antiques (grands dessins symboliques à même le sol) et à des parties du chemin de l’Inca, dans le nord du Chili, y compris dans le désert d’Atacama.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.