Dennis Rodman « désolé » après son voyage en Corée du Nord

ancienne star NBA Dennis Rodman dirigeant corée nord Kim Jong Un

Le basketteur américain Dennis Rodman, de retour de Pyongyang, s’est excusé lundi à Pékin de n’avoir « rien pu faire », lors de son voyage en Corée du Nord, pour un missionnaire américain qui y est détenu. « Je suis désolé. Je ne suis pas le président. Je ne suis pas un ambassadeur. Je suis Dennis Rodman », a déclaré l’ex-vedette de la NBA à un groupe de journalistes à l’aéroport de la capitale chinoise. Le voyage de Rodman en Corée du Nord, avec d’autres anciennes stars de la NBA, a causé une vive controverse aux Etats-Unis, où certains accusent les joueurs de sympathiser avec le dirigeant d’un régime totalitaire.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *