Coupe Uemoa au Togo Le Sénégal remporte face au Mali 1 – 0

Au stade Kegué à Lomé, le Sénégal bat le Mali par le score de 1-0 et remporte la coupe UEMOA, ce samedi 3 décembre 2016. L’unique but a été marqué à la 80ème minute par l’attaquant sénégalais Alou BADJE.

djibril Drame entraineur aigle

La finale de la 7ème édition du tournoi UEMOA a opposé le Mali au Sénégal. Ayant une ambition de remporter pour la première fois, les Aigles du Mali perdent face aux Lions du Sénégal par le score minimal de 1 but à 0.

Le match commence par des précipitations de chaque côté. Ainsi, à la 2ème minute, on enregistrait déjà trois corners pour le Mali. Après, la prudence règne dans les deux camps.

Les coups francs ont beaucoup ponctué le match. En effet, à la 40ème minute, le Mali obtient un coup franc à zéro mètre de la surface de réparation de l’équipe sénégalaise qui ne donne rien. Les deux équipes partent en pause à zéro but partout.

Au retour des vestiaires, les entraineurs procèdent à des changements. Ainsi, les Lions font irruption dans la surface de réparation des Aigles juste à l’entame de la seconde période. Le Mali répond par une menace à la 59ème minute et obtient encore un corner mais toujours rien.

Depuis, les deux équipes se réveillent et multiplient les tentatives. Entre temps, Djibril DRAME, entraîneur du Mali remplace Sékou KOÏTA par Moussa. Aussi, il apporte du sang neuf dans son équipe en faisant un autre remplacement à la 66ème minute. Juste une minute après, Koné rate une belle occasion pour le Mali.

A la 80ème minute, l’attaquant sénégalais Alou BADJE, sur le 3ème corner du Sénégal, entre deux maliens, marque le but de la victoire par un coup de tête. Ainsi, le numéro 14 sénégalais qui en est à sa 4ème réalisation lors de ce tournoi devient le meilleur buteur de la 7ème édition. Il a empoché la bagatelle somme d’un million de nos francs et son équipe 5 millions pour la victoire. Le Mali finaliste reçoit 3 millions. Le trophée de fair-play est revenu au pays organisateur le Togo qui a reçu deux millions de nos francs.

Le Sénégal gagne ainsi son troisième trophée du tournoi UEMOA. En 2009, en 2011 et cette année.

Quant à notre pays, il n’a jamais gagné ce titre, il a disputé 4 finales.

 

Yacouba TRAORE

Stagiaire

 

Hommage à Djigui Diarra

Un tournoi, un seul but encaissé

            Imperturbable, le gardien des Aiglons du Mali et aujourd’hui du Stade malien de Bamako, des Aigles locaux et des Aigles Djigui Diarra est un gardien avec des gants d’or. Il vient d’en administrer la preuve en réalisant l’exploit ou disons le record qui restera gravé en lettre d’or dans les annales du football mondial : un tournoi, un seul but encaissé.

Rien ne le prédisposait pourtant à une carrière de footballeur et surtout à garder les cages d’une équipe, puisque sa courte taille jouait énormément en sa défaveur. Mais grâce à sa pugnacité et sa détermination, il joue pleinement son rôle dans les buts et parvient à convaincre tous les acteurs et amateurs du ballon rond, repoussant toutes les hostilités des attaquants adverses match après match. En tous lieux et toutes circonstances, il fait étalage de son talent par son imposant sens du placement et ses détentes à point nommé.

Brassard autour des bras, Djigui a défendu avec hargne ses bois et son équipe jusqu’aux ultimes minutes du tournoi où le Sénégal ouvrait la marque par un double coup de tête imparable alors que les nôtres ont tout raté même devant le but vide.

Grand merci Djigui, nos compliments à tous, encadrement et joueurs pour avoir atteint ce niveau dans les conditions de préparation indignes d’une équipe nationale en compétition internationale.

Mamadou DABO

 

 

Source: Zénith Balé

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.