Coupe du président de la Fédération malienne de tennis : Un avant-goût du championnat national

La 5è édition du tournoi a été remportée par Ibrahim Kouma et Aïchata Keïta qui ont dominé, respectivement Gaoussou Coulibaly et Fatoumata Keïta sur le score identique de 2 sets à 0. Chez les juniors, Seydou Fall a été sacré face à Alassane Maïga

 

La 5è édition de la Coupe du président de la Fédération malienne de tennis (FMT) a connu son épilogue, lundi au Tennis club de Bamako (TCB), avec les finales des Simples Messieurs et Dames. Chez les Messieurs, Ibrahima Kouma du lycée sportif Ben Oumar Sy (LSBOS) s’est hissé sur la plus haute marche du podium, en dominant 2 sets à 0 Gaoussou Coulibaly du stade Modibo Keïta (SMK). Score du match : 6-1, 6-4. Vice-champion du Mali, Ibrahima Kouma a donc tenu son rang, mais a tout de même dû sortir le grand jeu au deuxième set pour faire plier son adversaire.

«C’est un sentiment de joie qui m’anime ce soir (lundi soir, ndlr). Cette finale n’a pas été du tout facile, Gaoussou Coulibaly a produit du beau tennis, surtout au deuxième Set. Je dédie ce trophée à ma mère qui m’a toujours soutenu. Cette compétition a été un test grandeur nature dans la perspective du championnat national qui débutera dans quelques jours. À l’instar des autres joueurs, je me réjouis donc de l’organisation de ce tournoi», a déclaré Ibrahima Coulibaly après son sacre. Le pensionnaire du LSBOS prend ainsi date pour le dernier grand rendez-vous de la saison qui promet une balle bagarre, surtout sur le tableau Messieurs.

Chez les Dames aussi, la championne du Mali, Aïchata Keïta du Tennis club du stade Modibo Keïta a fait respecter la hiérarchie, en battant 2 sets à 0 sa coéquipière et grande rivale, Fatoumata Keïta (6-3, 6-1). Comme l’atteste le score, la N°1 Malienne a dominé les débats de bout en bout et n’a laissé aucun doute sur sa supériorité. Pour elle aussi, rendez-vous est pris pour le championnat national. Chez les juniors garçons, Seydou Fall du Tennis club de Bamako a été sacré face à son coéquipier Alassane Maîga, battu 2 sets à 0 (6-3, 6-2).

À l’issue du bouquet final, le secrétaire général de la Fédération malienne de tennis, Amadou Dicko, a salué la qualité du spectacle produit par les six finalistes, ajoutant que «c’est bon signe pour le championnat national». «Les deux finalistes du Simple Messieurs, à savoir Ibrahima Kouma et Gaoussou Coulibaly nous ont gratifiés d’une belle finale. Ils ont fait honneur au tennis malien.

Je tiens à les féliciter et je les exhorte à continuer sur la même lancée parce que le championnat national pointe à l’horizon», a déclaré Amadou Dicko. Et de continuer : «Dans l’ensemble, le niveau des athlètes est bon et on devrait assister à un championnat national relevé cette année. Je demande à tous les athlètes de se mettre au travail pour mieux préparer ce grand rendez-vous». On notait également la présence au bouquet final du vice-président de la Ligue de tennis du District de Bamako, Cheick Oumar Touré.

Les trois vainqueurs du tournoi, Ibrahima Kouma, Aïchata Keïta et Seydou Fall ont reçu des enveloppes allant de 50.000 Fcfa à 100.000 cfa. Les deux finalistes du Simple Messieurs ont également reçu chacun deux paires de chaussures de tennis.
Au total, 30 athlètes ont pris part à cette 5è édition de la Coupe du président de la FMT. La compétition s’est déroulée du 26 au 30 novembre au Tennis club de Bamako, dont l’accès était conditionné au port du masque et au lavage des mains au savon, Covid-19 oblige.

Djènèba BAGAYOKO

Source : L’ESSOR

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.