Compétitions africaines de la CAF : Quels adversaires pour les clubs maliens au deuxième tour ?

Les 4 clubs maliens engagés dans les compétitions africaines de football de la Caf, connaissent leurs adversaires, après les rencontre retour du 1er tour de la coupe Caf et de la ligue  africaine des clubs, disputées, le Week-end passé.

STADE_MALIEN_ONZE

Les Onze Créateurs de Bamako, pour leur part vont se mesurer à l’Etoile Sportive du Sahel de Sousse de la Tunisie. Il faut noter que L’Usb et les Onze Créateurs se déplaceront chez leurs  adversaires, entre les 15, 16 et 17 mars prochain.
En Ligue africaine des clubs, le Djoliba Ac champion sortant, et le Stade Malien de Bamako, vice champion, représentent le Mali cette année dans cette compétition. Ces deux formations ont été exemptées du premier tour. Au deuxième, tour, l’équipe du Djoliba entrera en lice pour affronter le Saint George de l’Ethiopie, vainqueur du Jamhuri à l’issue des deux rencontres du premier tour (3-0; 5-0).
Le Stade Malien fera son entrée dans la compétition face au Casa Sports du Sénégal, vainqueur des Marocains du Mogreb Tétouan (1-1; 3-1 tab). Notons que les deux représentants maliens en Ligue africaine des clubs se déplaceront chez leurs adversaires, entre les 15, 16 et 17 mars prochain.
Yacouba TANGARA 

COUPE DE LA CAF
Pour une première participation, les Onze Créateurs affichent des ambitions

Les Onze Créateurs ont accédé au deuxième tour, après leur succès contre le Stella Club de la Côte d’Ivoire, battu par le score de 3 buts à zéro. La rencontre s’est disputée le dimanche 3 mars 2013, au Stade omnisports Modibo Keïta de Bamako. 

L’équipe de Sékou Massiré Sylla, président des Onze Créateurs de Bamako, qui avait obtenu le match nul en Côte d’Ivoire lors de la manche aller, a bien négocié le match retour joué à domicile. Elle a ouvert le score par Aimé Koffi, dès la 14e minute de jeu, sur une passe en retrait de Hamidou Sinayoko. Cueillis à froid, les visiteurs ripostent à la 18e minute, suite à une contre attaque menée par Alain Elysée, mais Germain Berthé, le portier des Onze créateurs devance l’avant centre ivoirien.
Galvanisés par l’ouverture du score, les Onze Créateurs ont corsé l’addition à la 30e minute, par une réalisation de Hamidou Sinayoko. Cette fois-ci grâce à un service de Aimé Koffi.
Le Stella Club est passé à côté de la réduction du score, par Martial Kuamé, à la 36e minute.  A noter que son tir, déclenché sur coup franc, s’est écrasé sur la barre transversale des cages de Germain Berthé. Les équipes rejoindront les vestiaires sur ce score de 2 buts à zéro, en faveur des nôtres.
Au retour des vestiaires, en dépit des changements opérés par les deux techniciens, le jeu a baissé en intensité. Mais de son côté, Baye Bah, le coach des Onze Créateurs semblait plus inspiré que son adversaire car Mohamed Niapégué Cissé entré à la place de Lamine Traoré (61e minute), a marqué le 3e but de son équipe. La rencontre est arrivée à terme sur ce score de 3 buts à zéro.
Pour sa première participation en compétition africaine, les Onze Créateurs ont réalisé une très bonne entame en se qualifiant avec brio pour le deuxième tour de cette prestigieuse compétition africaine.
Ils ont dit…
Rigo Gervais (Entraineur du Stella Club) : Je pense que, vu le score du match aller (1-1), on avait voulu établir une stratégie pour nous qualifier en faisant un match nul sur un score lourd. C’est ce qui n’a pas marché, suite à la non concrétisation de nos occasions de but. Par contre, nos adversaires ont été bien, il  faut les féliciter. Ils ont marqué sur deux contre attaques en première période. Ce qui  nous a posé d’énormes problèmes dans cette rencontre. Sur le plan tactique, on a affronté une équipe disciplinée. Ce qui nous a aussi posé des problèmes depuis le match aller, à domicile. C’est une équipe qui défend bien et concrétise ses occasions de buts. 3 buts réussis sur 5 occasions, c’est une bonne chose. Il faut tout simplement leur souhaiter bonne chance.
Baye Bah, entraineur des Onze Créateurs : Je suis content d’avoir accédé au deuxième tour. Je remercie mes collègues entraineurs du Mali, qui m’ont aidé à réaliser cet exploit. Ça veut dire qu’il y a de la solidarité entre les entraineurs du pays. J’en suis fier. Nous avons changé de stratégie en deuxième période et cela a donné beaucoup de champ à notre adversaire. Mais après avoir pris de but on n’en a marqué un et c’est tant mieux. Les rencontres de la Coupe de la Caf sont différentes de celles du championnat national, mais nous allons essayer de nous y adapter. Notre prochain match se jouera contre les Tunisiens de l’Etoile du Sahel de Sousse. C’est un match difficile, contre une grande équipe, mais nous allons travailler d’avantage pour l’affronter.
Yacouba TANGARA

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *