CHAN 2014 : les aiglEs stoppés NET par leS WARRIORS

Incapable de reproduire la copie de ses matches de poules, la sélection nationale s’est logiquement inclinée 1-2 face au Zimbabwé, tandis que le Nigeria s’est qualifié après avoir été mené 3-0 par le Maroc. Score final : 4-3 pour les Super Eagles

chan aigle mali football joueur

 

La 3è édition du Championnat d’Afrique des nations est donc terminée pour le Mali. La sélection nationale locale a dit adieu à tout rêve de soulever le trophée après sa défaite 1-2 devant le Zimbabwe, samedi en quart de finale du tournoi. Méconnaissables, les Aigles n’ont pas fait le poids face aux Warriors, solides en défense et efficaces en attaque. Considérés comme favoris de la rencontre, les hommes de Djibril Dramé feront une mauvaise entame de match en jouant le jeu de l’adversaire. Conséquence, les Aigles concèdent l’ouverture du score après seulement 11 minutes de jeu. Sur un long ballon dans le camp malien, l’attaquant Simba Sithole profite d’une hésitation de Souleymane Konaté pour le devancer avant de tromper Soumaïla Diakité, (1-0, 11è min). Piqués dans leur orgueil, les nôtres tentent de réagir. Mais la précipitation et le manque de lucidité feront que les Aigles ne parviendront pas à se retrouver sur le terrain. Les passes n’arrivaient pas à destination. De l’autre côté, les Zimbabwéens veulent faire le break avec un tir lointain de Peter Moyo (24è min) et des coups francs superbes de Masimba Mambare, aux 31è et 38è minutes. Les deux équipes se lancent à l’assaut du camp adverse mais multiplient les pertes de balle. Le jeu est décousu, aucune formation ne le prend à son compte. Vers la fin de la première période, la sélection nationale retrouve ses esprits et crée sa première véritable occasion de but. Cela devait être le but égalisateur mais Lassana Diarra, bien servi par Ibourahima Sidibé, trouvera les moyens de tirer largement au dessus, (44e). Très en mal sur le terrain, les Aigles encaissent un autre but en début de la 2è période, suite à un slalom déconcertant dans la surface de réparation malienne, Kudakwashe Mahachi passe en revu toute la défense avant d’expédier une frappe croisée qui fait mouche (2-0, 56è min). Les carottes étaient cuites pour les Aigles et malgré le but marqué en toute fin de partie par Hamidou Sinayoko (2-1, 89è min), ce sont les Warriors qui décrocheront le précieux sésame. L’aventure s’arrête ainsi pour la sélection nationale incapable de reproduire la copie de ses matches de la phase de poules face à des Zimbabwéens très agressifs et qui méritent amplement leur qualification pour les demi-finales. En première heure, le Nigeria s’était qualifié pour le dernier carré en écartant le Maroc dans un match de folie qui restera longtemps gravé dans les mémoires (4-3). En première période, le Maroc a frappé 3 fois et est allé à la pause avec une confortable avance de 3 buts. On pensait alors que les Lions de l’Atlas avaient plié l’affaire mais erreur car au retour des vestiaires les Nigérians marquent trois buts à leur tour et poussent leurs adversaires aux prolongations. On connaît la suite : lors de ces prolongations, le nouvel entrant, Aboubacar Ibrahim marque le but de la victoire pour les Super Eagles. Remonter trois buts en 45 minutes, voilà l’exploit réalisé par la sélection nigériane qui fait désormais figure de grande favorite de ce troisième CHAN même s’il reste encore deux matches à joueur pour accéder au trône. En première période, les Marocains ont complètement asphyxié leurs adversaires, marquant trois buts aussi beaux les uns que les autres des pieds de Mohsine Moutaouali (33è et 39è) et d’Iajour (37è min). Après la reprise les Lions de l’Atlas lèvent le pied et le Nigeria en profite. Ainsi, quatre minutes seulement après la mi-temps, Ugonna Uzochukwu profite d’un mauvais placement des défenseurs marocains pour tromper Lamyaghri (3-1, 59è min). Et puis 3-2 à la 55e minute. Sur un coup franc et une passe de la tête en retrait de Salami, le milieu Rabiu Ali trompe une deuxième fois Lamyaghri. Les Super Eagles attendront la 90è minute pour faire la jonction suite à une frappe de Christantus Ejide qui nettoie la lucarne droite de Lamyaghri (3-3, 90è min). Avec un ascendant psychologique, les Nigérians reprendront l’avantage pour la première fois dans la partie lors de la 2è partie des prolongations. Sur un centre au milieu de la surface, le portier marocain Lamyaghri relâche le ballon dans les pieds d’Abubakar Ibrahim qui marque de près le but de la victoire pour les siens (111è min). Quel retournement de situation !

L. M DIABY

Mali-Zimbabe : 1-2 Buts de Hamidou Sinayoko (89è min) pour le Mali; Simba Sithol (11è min) et Kudakwashe Mahachi (56è min) pour le Zimbabwe. L’équipe du Mali : Soumaïla Diakité (cap), Oumar Koné, Issaka Samaké, Souleymane Konaté, Ousmane Keïta, Yaya Samaké (Mamadou Sidibé), Cheick M. C. Doumbia, Adama Traoré (Drissa Naman Laïco Traoré), Abdoulaye Sissoko, Ibourahima Sidibé, Lassana Diarra (Hamidou Sinayoko). Entraîneur Djibril Dramé.

CHAN 2014 : LE CALENDRIER ET LES RESULTATS

LES RéSULTATS DU PREMIER TOUR Af du Sud-Mozambique : 3-1 Mali-Nigeria 

: 2-1 Ouganda-Burkina Faso : 2-1 Zimbabwe-Maroc : 0-0 Ghana-Congo : 1-0 Libye-Ethiopie : 2-0 RD Congo-Mauritanie : 1-0 Gabon-Burundi : 0-0 Afrique du Sud-Mali : 1-1 Nigeria-Mozambique : 4-2 Burundi-Mauritanie : 3-2 RD Congo-Gabon : 0-1 Ethiopie-Congo : 0-1 Ghana-Lybie : 1-1 Mozambique-Mali : 1-2 Nigeria-Af Sud : 3-1 Maroc-Ouganda : 3-1 Zimbabwe-Burkina : 1-0 Ghana-Ethiopie : 1-0 Congo-Libye : 2-2 RD Congo-Burundi : 2-1 Gabon-Mauritanie : 4-2 Le Calendrier QUARTS DE FINALE

 Mali-Zimbabwe : 1-2 

 Maroc-Nigeria : 3-4 a.p

 DEMI-FINALES

 28 janvier 

 Nigeria-Vainq (4) 

 Zimbabwe-Vainq (3)


 1er février
 Match pour la 3è place
 FINALE

Coupe du District V : les blacks stars remportent LA 2è édition

L’Association sportive Blacks stars de Badalabougou a remporté jeudi dernier remporte la 2è édition de la coupe de la Commune V dotée du trophée Sidi Békaye Magassa. L’équipe de Badalabougou s’est imposée face au Djoliba battu 5-3 aux tirs au but. A l’issue du temps réglementaire, les deux équipes étaient à égalité 0-0. La finale s’est déroulée sur le terrain Souleymane Mory Coulibaly de Torokorobougou, en présence du parrain et ancien arbitre international, Sidi Békaye Magassa, des membres de la Fédération malienne de football (FEMAFOOT) et de la ligue du District et de plusieurs responsables sportifs. Le match a été dominé par les joueurs des Blacks de Badalabougou mais aucun but n’a été marqué ni d’un côté, ni de l’autre. Il a donc fallu attendre la séance des tirs au but pour voir les locaux faire la différence et inscrire leur nom au palmarès de cette compétition qui a été lancée l’année dernière par les jeunes de la Commune V. Le vainqueur a reçu une enveloppe de 100. 000F cfa, contre 50.000F pour le finaliste malheureux. «L’organisation de cette coupe vise à rassembler les jeunes de la Commune V et en même temps détecter les jeunes talents locaux, indiquera le parrain. Le développement de la commune passe par les jeunes et tout ce qui concerne la jeunesse doit être encouragé. Je suis très satisfait et très content de l’organisation de cette compétition et je tiens à remercier les initiateurs», ajoutera Sidi Békaye Magassa qui occupe actuellement le poste de président de la Commission centrale, éthique et fair-play de la FEMAFOOT. Vivement la 3è édition ! Djènèba Bagayoko

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *