Championnat national : LE STADE BAT L’ASOM ET PREND LA TETE DU CLASSEMENT

Auréolés de leur brillante qualification en seizièmes de finale de la Ligue des champions d’Afrique, les Blancs n’ont fait qu’une bouchée des Olympiens étrillés 3-0 dans le match en retard de la 8è journée. En deuxième heure, le COB et l’USFAS se sont neutralisés 1-1

COB USFAS FOOTBALL JOUEURS

 

Le Stade malien a donc repris le fauteuil de leader du championnat national. Mercredi, les Blancs ont dominé 3-0 l’ASOM en match en retard de la 8è journée, prenant ainsi la tête du classement avec 21 points devant le Djoliba (19 points). L’enjeu de cette rencontre était de taille pour les champions en titre du Mali. Les hommes de Pascal Janin avaient impérativement besoin d’une victoire pour déloger les Rouges accrochés 0-0 par l’AS Police il y a deux semaines. C’est donc mission accomplie pour le keeper-capitaine Soumaïla Diakité et ses camarades qui restaient sur un festival offensif en Ligue des champions d’Afrique face au Sporting club de Sao Tomé et Principe étrillé 5-0, dimanche dernier au stade Modibo Keïta. Mercredi au stade Mamadou Konaté, l’entraîneur stadiste Pascal Janin a reconduit la même l’équipe contre les Olympiens de Missira. Les Blancs que l’on croyait fatigués après leur démonstration en Champion’s league, n’ont finalement fait qu’une bouchée de l’ASOM trop juste pour espérer tenir tête aux champions du Mali. Certes, l’ASOM s’est créée les meilleures occasions en première période avec ces tentatives de Moussa Coulibaly (27è min, tir au dessus de la cage de Soumaïla Diakité) et de Daouda Traoré (frappe puissante à l’entrée de la surface déviée en corner par le gardien stadiste, 43è min). Mais disons-le sans détours, à aucun moment les Olympiens n’ont prouvé qu’ils pouvaient damer le pion aux Stadistes dans ce match en retard de la 8è journée. En fin de première période, Lamine Diawara ouvre le score pour les siens. Auréolé de son triplé en Ligue des champions d’Afrique et visiblement en pleine confiance, l’attaquant stadiste reprend victorieusement un ballon repoussé par le gardien de l’ASOM Oumar Bouaré, (1-0, 45è min). En 2è période, le même scénario continue. Le ballon voyage d’un camp à l’autre. Menée au score l’ASOM tente de réagir mais pèche dans la finition. Le Stade malien lui, cherche le break. Soutenu par un public totalement acquis à sa cause et qui tentait de mettre la pression sur les arbitres, le Stade malien réalise le doublé grâce à Cheick Mohamed Chérif Doumbia d’un tir à l’entrée de la surface (2-0, 83è min). En fin de partie, Lamine Diawara (encore lui) porte l’estocade aux Olympiens en inscrivant le troisième but de son équipe (3-0, 89è min). En deux matches, l’attaquant stadiste a ainsi frappé cinq fois et s’affirme désormais comme l’homme providentiel du team de Sotuba. Dans l’autre match du jour au stade Mamadou Konaté, le COB et l’USFAS se sont neutralisés (1-1), tout comme l’AS Bakaridjan et le Réal qui se sont également quittés dos à dos au stade Amary Daou de Ségou (1-1). Le Stade malien est donc la seule équipe qui a réussi à engranger trois points lors de cette 8è journée puisque toutes les autres rencontres se sont soldées par des résultats nuls. Un succès d’autant plus important qu’il permet à l’équipe de Sotuba de déloger le Djoliba et de s’installer seule dans le fauteuil de leader avec 21 points. Les Rouges (19 points) doivent se contenter de la deuxième place, du moins pour le moment, tandis que le COB complète le podium avec 15 unités. A la quatrième place, on retrouve l’AS Bakaridjan qui compte une unité de moins que les Olympiens, alors que le CSD occupe le 5è rang avec 13 points. Auteur d’un nul à Koulikoro face au Nianan (0-0), l’ASB occupe la 6è place du classement, à égalité de points (11) avec l’équipe de la capitale du Méguétan, mais avec une différence de but supérieure (+2 contre 0 pour le Nianan). Dans le bas du tableau, on retrouve le CSK (13è, 5 points), le Débo club de Mopti (14è, 5 points également), le FC Elewidj d’Aguel-hoc (15è, 4 points) et l’Office du Niger sports (16è, 3 points).

L. M. DIABY

Mercredi au stade Mamadou Konaté

Stade malien-ASOM : 3-0 Buts de Lamine Diawara (45è min, 89è min) et Cheick M. C. Doumbia (83è min). Stade malien : Soumaila Diakité(cap), Issaka Samaké, Pière Daila, Souleymane Konaté , Oumar Kone, Mandala Konte, Cheick M.C Doumbia, Souleymane Dembele(Moussa Diawara), Moussa Coulibaly (Djibril S. Traoré), Abdoulaye Sissoko (Boubacar Simpara), Lamine Diawara. Entraîneur : Pascal Janin. ASOM : Oumar Boiré, Souleymane Diarra (cap), Soumaila Diarra, Mamadou Koita, Moussa Sogoba(Oumar Tandjigoura), Daouda Traoré, Ibrahima Sidibé (Abdoulaye Samaké), Massiré Sidibé, Ismael Koné, Moussa Coulibaly, Mohamed A. Diallo (Abdou Coulibaly).

Entraîneur : Oumar Fofana.

Arbitrage de Gaoussou Kané assisté de Baba Yomboliba et Amadou Belly Guissé.

LES RESULTATS DE LA 8è JOURNEE

CSK-Débo club : 0-0 CSD-ONS : 2-2 AS Police-Djoliba : 0-0 Onze Créateurs-Elewidj : 1-1 Nianan-ASB : 0-0 Bakaridjan-Réal : 1-1 Stade malien-ASOM : 3-0 COB-USFAS : 1-1

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *