Championnat national : LE REAL PREND LA TETE DE LA POULE B

 

equipe real bamako scorpions joueuer footballeursLarges vainqueurs 4-0 de l’ASB, les Scorpions mènent désormais la danse devant l’AS Bakaridjan qui a enfoncé le Mamahira de Kati dominé 1-0 

devant son public. Le CSK a également fait parler la poudre devant l’AS Police battue sur le score sans appel de 4-0

Le Réal a fait une nouvelle victime. Dimanche au stade Modibo Keïta, les Scorpions ont explosé l’ASB 4-0 en clôture de la 5è journée du championnat. Lusien Zahi Peradik (30è et 59è min), Sidiki Maïga (42è min) et Abdrahamane Traoré (90è min+2) sont passés par là. On s’en souvient, lors de la 4è journée, les Réalistes avaient également fait parler la poudre devant l’USC Kita battue sur le score sans appel de 3-0.

Ainsi, en deux matches, l’équipe de Djicoroni-Para a inscrit la bagatelle de 7 buts sans en encaisser. Une belle performance qui permet aux protégés du coach Alou Badra Diallo de prendre seuls la tête de la poule avec 10 points, à égalité avec l’AS Bakaridjan qui dispose toutefois d’une différence de buts inférieure (+9 pour le Réal contre seulement +2 pour l’équipe de Barouéli). Derrière ce duo, on retrouve le Djoliba qui a été accroché 1-1 par l’USC Kita qui affiche le même nombre de points (9) que l’USFAS. Les cinquième et sixième places sont occupées, respectivement par le CSK (8 points) et le Débo club (7 points). Les joueurs de la Venise comptent le même nombre de points (7) que l’ASB qui occupe le septième rang.

L’AS Police (6 unités) est huitième, alors que le Mamahira de Kati (4 points) et l’USC Kita (2 points) ferment la marche. Dans la poule A, les Onze Créateurs de Niaréla caracolent toujours en tête du classement avec 11 points. Le COB est deuxième avec 10 points et le Stade malien complète le podium avec 7 points (2 matchs de moins). Au total, 21 buts ont été marqués lors de cette 5è journée, contre 20 et 17, respectivement lors des 3è et 4è journées.

Pour revenir à cette confrontation entre le Réal et l’ASB, il n y a pas eu de round d’observation. Dès le coup d’envoi de la partie, Bamakois et Réalistes se sont jetés à corps perdu dans la bataille. Toutefois, il faudra attendre la 12è minute pour voir la première occasion nette de but. Le milieu offensif de l’ASB, Karamoko Tangara met sur orbite Bamba Traoré qui rate le cadre, alors que tout le stade voyait le ballon au fond des filets. La réplique du Réal ne se fait pas attendre longtemps : Aboubacar Camara s’infiltre dans la surface, avant de centrer en retrait pour Sidiki Maïga qui se mélange les pédales au moment où il s’apprêtait à armer sa frappe (16è min). Quadrillant bien le terrain, les hommes du technicien Alou Badra Diallo ouvrent logiquement le score à la 30è minute grâce à  Lusien Zahi Peradik. Suite à une belle combinaison, l’international cadet, Sidiki Maïga efface son vis-à-vis pour servir Lusien Zahi Peradik qui marque du plat du pied (30è min, 1-0).

Auparavant, l’attaquant de l’ASB, Oumar Kida avait obligé le portier du Réal, Youssouf Diakité à s’y prendre deux fois pour empêcher le cuir d’aller au fond de ses filets (22è minute). A 3 minutes de la pause, le Réal double la mise par Sidiki Maïga après un excellent service d’Aboubacar Camara (42è min, 2-0). Comme il fallait s’y attendre, les Réalistes poursuivront leur démonstration au retour des vestiaires face à des Bamakois impuissants. Peu après l’heure de jeu, ils obtiennent un penalty qui sera transformé par Lusien Zahi Peradik (3-0, 59è min). Les hommes du technicien Yodé Sébastien tentent de réagir à l’image de l’attaquant Mohamed Koumaré qui trouve le montant droit du keeper Youssouf Diakité (69è min). Entré en cours de jeu, l’ailier droit Abdrahamane Traoré aggrave le score dans les arrêts de jeu suite à une belle passe de Doussé Kodjo (4-0, 90è+2 min). Score final : 4-0 pour les protégés du coach Alou Badra Diallo qui envoient ainsi un message clair à leurs futurs adversaires.

C’est sur ce même score que le CSK s’imposera également en deuxième heure face à l’AS Police 4-0. Auteur d’un triplé, Gaoussou Yara (45è, 53è et 77è min) a été le bourreau des Policiers complètement dépassés par la vitesse d’exécution et la vivacité des Centristes. A Koulikoro le COB a réalisé une bonne opération en allant s’imposer largement 3-1 devant le CSD. L’AS Bakaridjan a assuré le service minimum à Kati sur le terrain du Mamahira (1-0, voir l’article de Tolo), tout comme les Onze Créateurs de Niaréla qui l’ont emporté à Mopti face à l’AS Sabana. A Kita, le Djoliba a été accroché 1-1 par l’USC Kita que l’on n’attendait pas à pareille fête, surtout après le cinglant revers 3-0 subi devant le Réal.

S. S. KAMISSOKO

Dimanche 17 avril au stade Modibo Keïta

ASB-Réal : 0-4

But de Lusien Zahi Peradik (30è et 59è min s.p), Sidiki Maïga (42è min) et Abdrahamane Traoré (90è min+2).

Arbitrage de Daouda Ballo assisté de Nouhoum Bamba et Bakary Coulibaly

ASB : Issa Doumbia, Fodé Konaté (Daouda Diakité), Drissa Diarra, Djadjiri Konaté, Amara Konaté, Mamadou Bagayoko (cap), Bakary Samaké, Oumar Kida, Karamoko Tangara (Siriman Magassouba), Mohamed Koumaré, Bamba Traoré. Entraîneur : Yodé Sébastien.

Réal : Youssouf Diakité, Moussa Ballo, Ba Kofi Ouattara, Mahamadou Diallo, Mohamed Camara (cap) , Mohamed Sangaré, Makan Samabali, Lusien Zahi Peradik (Abdrahamane Traoré), Salim El Hadji Bah, Aboubacar Camara (Kodjo Doussé) et Sidiki Maïga (Boubacar Sogoba). Entraîneur : Badra A. Diallo.

 

Source : L’ Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *