Bilan de Rio de Janeiro 2016 : LES ETATS-UNIS SURVOLENT LES JEUX

Les rideaux sont tombés sur les 31è Olympiades, dimanche à Rio de Janeiro. Avec 121 médailles dont 46 en or, 37 en argent et 38 en bronze, les Etats-Unis ont encore survolé les jeux et confirmé leur suprématie mondiale.
Pour la petite anecdote, le pays de l’Oncle Sam a remporté la 306è et dernière médaille d’or de la competition grâce à la Dream Team (la selection américaine de basket-ball) qui a balayé la Serbie en finale 96-66.
Ces J.O. de Rio de Janeiro ont également permis aux athlètes américains d’atteindre le chiffre symbolique des 1000 médailles d’or depuis le lancement des Olympiades en 1896 à Athènes en Grèce. Autre fait marquant des J.O. pour les Etats-Unis, le nageur Michael Phelps a réalisé un exploit inédit dans l’histoire des Olympiades en portant à 23 le nombre total de médailles d’or qu’il a remportées dans sa carrière.

jeux olympiques rio bresil logo
Le légendaire nageur qui a décidé de mettre un terme à sa carrier, laisse derrière lui un heritage qui sera difficile à battre. L’autre grande vedette des J.O. qui a également décidé de ne plus participer aux Olympiades, a été sans conteste le Jamaïcain Usain Bolt. A Rio de Janeiro, le roi incontesté du sprint a encore émerveillé le monde de l’athlétisme en réalisant son troisième doublé sur le 100 et 200m après les J.O. de Pékin (2008) et de Londres (2012).
Jamais dans l’histoire des J. O., un sprinter n’avait réussi un tel exploit, y compris l’Américain Carl Lewis. Mais malgré cette prestation stratosphérique d’Usain Bolt, la Jamaïque n’a pu faire mieux que 16è au classement general (6 médailles d’or, 3 en argent et 2 en bronze). La deuxième place des J.O. de Rio de Janeiro est revenue à la Grande Bretagne qui a récolté 67 médailles dont 27 en or, 23 en argent et 17 en bronze.
Avec 70 médailles (26 médailles d’or, 18 en argent et 26 en bronze), la Chine complete le podium. Le reste du Top 10 est composé de la Russie (4è), de l’Allemagne (5è), du Japon (6è), de la France (7è), de la Corée du Sud (8è), d’Italie (9è) et de l’Australie (10è).

LE KENYA, PREMIERE NATION AFRICAINE- Le premier pays africain, le Kenya, pointe à la 15è place avec 13 médailles dont 6 médailles d’or, 6 en argent et 1 en bronze.
Loin derrière les Kenyans, on retrouve l’Afrique du Sud classée 30è de ces 31è Olympiades avec 10 médailles dont 2 en or, 6 en argent et 2 en bronze. Le troisième pays africain, l’Ethiopie est 44è avec 8 médailles (1 en or, 2 en argent et 5 en bronze), alors que la Côte d’Ivoire (2 médailles dont 1 en or et 1 en bronze) est 51è ex avec Athlète olympique indépendant et le Bahamas.
Six autres pays africains sont montés sur le podium à Rio de Janeiro : l’Algérie (62è), le Burundi (67è), le Niger (69è), l’Egypte (75è ex), la Tunisie (75è ex) et le Nigeria (79è).  Au total, 87 nations sur 205 pays participants, sont montées sur le podium des Olympiades de Rio de Janeiro dont le Brésil qui a terminé 13è du classement avec  19 médailles dont 7 en or, 6 en argent et 6 en bronze.  Rendez-vous est désormais pris pour Tokyo 2020 pour les prochains Jeux olympiques.

S. B. TOUNKARA

 

Source : L’ Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *