Basket-ball : LE MALI SUR PLUSIEURS FRONTS

 housseini amion guindo ministre sports rencontre afro basketball

La sélection nationale cadette participera à la quatrième édition de l’Afrobasket U16 du 10 au 19 juillet à Antananarivo
à Madagascar tandis que les Aiglonnes joueront le championnat du Monde U19 à Moscou du 18 au 26 juillet

Ce mois de juillet sera très chargé pour le basket-ball malien en général et celui des filles en particulier. En effet, deux sélections nationales participeront à des compétitions internationales. L’honneur reviendra aux cadettes d’ouvrir le bal dès ce week-end à Madagascar où elles participeront du 10 au 19 juillet prochain à la 4e édition de l’Afrobasket féminin U16. Onze pays prendront part à cette 4e édition de la compétition qui aura lieu du 10 au 19 juillet 2015 à Antananarivo à Madagascar.
Ce sont le Mali (triple champion d’Afrique), l’Egypte (triple vice-champion d’Afrique), l’Angola, l’Afrique du Sud, le Nigeria, le Mozambique, le Zimbabwe, la Tunisie, le Maroc, le Rwanda et Madagascar. Parmi ces équipes, 6 feront leur début dans cette compétition à savoir le pays hôte Madagascar, l’Afrique du Sud, le Maroc, le Nigéria, le Rwanda et le Zimbabwe. Alors que le Mali, l’Egypte et l’Angola seront à leur 4e participation consécutive. Le Mali, triple tenant du titre mettra sa couronne en jeu avec comme objectif d’écrire encore une fois l’histoire en la conservant.
«Nous allons aborder cette compétition avec la plus grande sérénité et beaucoup plus de concentration afin de retourner avec notre trophée. Nous savons que la compétition ne sera pas facile pour nous car tous les autres pays nous attendent au tournant mais nous nous sommes préparés pour ça», dira le coach Sidiya Oumarou qui a remporté les trois premières éditions.
L’équipe trois fois médaillée d’argent, l’Egypte tentera de remporter son premier titre. Le Mozambique et la Tunisie respectivement 3ème et 4ème de la dernière édition à Maputo au Mozambique se sont qualifiés d’office. Madagascar, pays organisateur, complète la liste des nations qualifiées d’office de ce tournoi dont le vainqueur et le vice-champion disputeront le championnat du monde féminin U17 de la FIBA.
Le Zimbabwe a validé son billet à l’issue des éliminatoires de la Zone IV disputées du 25 au 30 mai 2015 à Gaborone au Botswana. Cinq pays avaient pris part à ces éliminatoires que le Zimbabwe a remporté avec un bilan de 4 victoires en autant de matches. Le Maroc et le Rwanda représenteront respectivement les zones I et VI. Pour compléter la liste des participants, trois pays ont bénéficié de Wild Card. Il s’agit notamment du Nigeria (Zone III), de l’Angola et l’Afrique du Sud (Zone VI). Le tirage au sort s’effectuera lors de la réunion technique qui aura lieu la veille du démarrage de la compétition c’est à dire le 9 juillet prochain.
La fin de cette compétition coïncidera également avec le début du championnat du monde de basket-ball féminin des moins de 19 ans qui se déroulera en Russie du 18 au 26 juillet. La compétition regroupera 16 sélections nationales reparties en 4 poules de quatre équipes. Notre pays qui participera également à ce tournoi est logé dans la poule C en compagnie du Canada, de la Belgique et de la France. Le championnat du monde des U19 est une compétition féminine de basket-ball opposant les meilleures sélections nationales mondiales des joueuses de moins de 19 ans.
Elle a été créée par la FIBA en 1985. Jusqu’en 2007, le championnat avait lieu tous les 4 ans mais actuellement il est organisé tous les 2 ans et seulement deux équipes africaines prennent part à ce tournoi. L’équipe coachée par Mohamed Salia Maïga est en France depuis le 28 juin pour la dernière ligne droite de la préparation en vue de la coupe du monde.
La sélection nationale, sacrée championne d’Afrique au Caire en Egypte, est notamment à Caen ou elle va disputer une série de matches amicaux concoctée par Hervé Coudray, entraîneur des seniors dames. Les championnes d’Afrique resteront à Caen jusqu’au 14 juillet avant de continuer sur la Russie.

Poule relevée. Les Aiglonnes entameront la phase de poule contre la France, avant d’affronter la Belgique 24 heures plus tard. Les protégées de Mohamed Salia Maïga boucleront ensuite la phase initiale par le grand choc contre les vice-championnes du monde en titre, le Canada. Si la plupart des observateurs pensent que les nôtres n’ont pas été gâtées par le tirage au sort, le sélectionneur Mohamed Salia Maïga reste confiant et estime que le coup est jouable. «C’est une poule assez relevée et il faudra se battre pour aller loin et faire honneur à notre statut de champion d’Afrique.
Il faut passer au moins le premier tour. Quel que soit l’adversaire on doit être à la hauteur et l’équipe doit montrer non seulement au public malien mais aussi au continent africain que le titre acquis en Egypte montrait la bonne santé du basket-ball féminin malien », martèle le technicien.
«On va jouer contre de grandes nations de basket-ball notamment la France, le Canada, vice-championnes du monde en titre. Mais néanmoins on ne se présentera pas en victime expiratoire et on fera notre jeu», promet Mohamed Salia Maïga. «C’est vrai, poursuit le sélectionneur national, ce championnat servira surtout d’apprentissage pour les prochaines échéances mais nous jouerons nos chances à fond».
Le technicien indique que l’équipe a fait plus de 5 mois de préparation et que ce stage en France permettra de faire les derniers réglages avant le jour J. Le premier stage à Bamako a permis de détecter d’autres joueuses pour renforcer le groupe. «Nous allons continuer à nous préparer jusqu’au jour J.
Il ne faut pas que les gens oublient que nous avons au sein de notre équipe plusieurs jeunes talents capables de rivaliser avec les meilleures. Parmi ces joueuses on peut citer Djénéba N’Diaye et Mariam Aliou Coulibaly sacrées respectivement meilleure marqueuse et meilleure rebondeuse lors du dernier championnat d’Afrique. Dans tous les cas, on fera tout pour passer le premier tour afin d’avoir un rang honorable», insiste le technicien Maïga.

D. COULIBALY

LA LISTE DES U19 : Mariam Maïga (cap, Djoliba), Assan Soumaré (Djoliba), Djénéba N’Diaye (Djoliba), Kany Keïta (Djoliba), Kadidia Maïga (Atar club), Hawa Keïta (Commune VI), Hawa Bagayoko (Mandé), Assitan Traoré (Atar club), Korotoumou Konaré (Commune I), Mariam Aliou Coulibaly (J.A), Christine Dakouo (Commune III), Aminata Diakité (Atar club), Adama Coulibaly (Djoliba), Assetou Diakité (Faso Kanu), Saran Traoré (Commune III) et Ouassa Dembélé (Commune I). Entraîneur : Mohamed Salia Maïga

LA LISTE DES U16 : Mariam Diabaté (Fasso Kanu), Mariam Traoré (Fasso Kanu), Mariam Dramé (As Banankabougou ), Djeneba Sangare (Elites de Badalabougou), Awa Sidibé (Centre Dorinthié), Safiatou Mariko (Stade Malien de Bamako), Nafatoumata Haidara (Djoliba AC), Assetou Sissoko (Mamahira de Kati), Salimata Kourouma (Centre Frank de Kati), Assetou Bagayoko (AS Commune 5), Rokia Doumbia (AS Commune 6) et Astan Kinty Diarra (Djoliba AC). Entraîneur : Sidiya Oumarou

source : L’ Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.