Basket-ball, Coupe du Mali : LE STADE MALIEN FRAPPE DEUX FOIS

Le Stade malien sera présent sur les deux tableaux cette année. Chez les Messieurs, les Blancs en découdront avec l’AS Police, alors que la finale féminine opposera l’équipe et Atar club de Kidal

basketball joueuse dame feminin femme championnat malien stade malien usfas

Stade malien-AS Police en Messieurs et Atar club-Stade malien en Dames : voilà les affiches des finales de la Coupe du Mali prévues samedi au Palais des sports de l’ACI 2000. Chez les Messieurs, Stadistes et Policiers ont validé leur ticket en dominant respectivement, le CBD (76-56) et Atar (74-57), alors que sur le tableau féminin, Kidaloises et Stadistes ont éliminé respectivement le Réal (57-40) et l’AS Police (52-42).
Pour la première demi-finale, le Stade malien, conduit par le revenant Ibrahim Chérif Haïdara, a facilement dominé une formation trop tendre du Centre Bintou Dembélé (76-56). Au premier quart temps déjà, les Blancs avaient fait la différence (19-10) avant de boucler la mi-temps avec une avance de 15 points (40-25). Au retour des vestiaires, les Stadistes confirmeront leurs bonnes dispositions tactiques et techniques en dominant le troisième quart temps  57-42.
Et au coup de sifflet final, le tableau affichait 76-56 pour les Stadistes, soit 20 points de différence. En finale, les Blancs en découdront avec l’AS Police qui a écarté Atar club de Kidal. Dans cette confrontation, les Policiers ont pris les commandes dès le premier temps et feront la course en tête pendant toute la partie. Score final : 74-57 pour l’AS Police qui affrontera donc le Stade malien dans une finale qui sera le remake de celle de la dernière édition remportée par les Policiers.
Il y a donc de la revanche dans l’air. D’un côté, l’AS Police vise le doublé coupe-championnat et de l’autre, le Stade malien tentera de prendre sa revanche. Depuis 2013, les Blancs n’ont plus goûté à la joie de brandir le prestigieux trophée et l’équipe pourra compter sur le retour du grand pivot Ibrahim Chérif Haïdara pour ce grand rendez-vous.
En Dames, on aurait pu assister également à une affiche AS Police-Stade malien, mais le chemin des deux formations s’est croisé en demi-finale et l’une d’elle est tombée. Ainsi, la finale féminine opposera le Stade malien et Atar club et les Policières se contenteront de donner de la voix à l’équipe masculine pour le bouquet final. Bien emmenées par le grand espoir du basket-ball national, Salimata Kourouma, les Stadistes n’ont laissé aucune chance à l’AS Police en demi-finale.
Elles ont facilement remporté le quart temps initial (11-6) avant de baisser de régime et d’aller à la mi-temps avec une petite avance de trois points (22-19). Au retour des vestiaires les Stadistes vont appuyer sur l’accélérateur pour boucler le troisième quart temps (34-27). Au dernier quart temps alors que tout le monde pensait à un sursaut d’orgueil des Policières, les Stadistes continueront à dérouler et c’est fort logiquement qu’elles s’imposeront 52-42, soit 10 points de différnce.
Dans l’autre demi-finale qui mettait aux prises le Réal et Atar club, les Kidaloises ont confirmé leur statut de favorites en dictant leur loi 57-40. Les joueuses du coach, Mohamed Salia Maïga ont fait la course en tête de la première à la dernière minute face à des Réalistes combattives mais techniquement limitées. Déjà au premier quart temps, Astan Traoré (23 points) et ses partenaires ont fait le trou (12-4) et iront à la pause avec une avance de 16 points (29-13). Au retour des vestiaires, les joueuses de Kidal continueront sur leur lancée pour boucler le troisième quart temps (42-22) et le  dernier quart temps ne sera qu’une simple formalité pour la meilleure équipe régionale (57-40).
La finale de la Coupe du Mali 2016 opposera donc Atar club de Kidal et le Stade malien chez les dames et pour cette confrontation inédite, tous les regards seront braqués sur les Kidaloises qui disputeront la troisième finale de leur histoire, après celles de 2014 et 2015. Et l’expérimenté Mohamed Salia Maïga martèle à qui veut l’entendre que son ambition est de devenir le premier entraîneur à remporter Dame coupe avec une équipe de l’intérieur. «Je suis très heureux pour mon équipe.
Mes joueuses ont su trouver les ressources nécessaires pour valider leur billet pour la finale. C’est notre troisième finale en trois ans et on ferra tout pour la gagner cette année et consoler nos supporters après l’échec de l’équipe en championnat. En tout cas, notre objectif est de remporter le trophée pour éviter la saison blanche», a confié Mohamed Salia Maïga. Le Stade malien est donc prévenu.
D. COULIBALY

L’ Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.