Basket-ball, championnat national : LE STADE MALIEN EN PLAYOFF

L’équipe féminine du Stade malien s’est qualifiée pour le play-off du championnat national de basket-ball. A deux journées de la fin de la phase initiale, les joueuses de Sory Diakité sont assurées de terminer sur l’une des deux premières places au classement. En effet, la capitaine Hawa Diallo et ses partenaires comptent désormais 24 points contre 22 pour le Djoliba et 21 pour l’AS Police.

Au compte de la 12è journée, les Blanches ont prolongé leur série d’invincibilité, samedi dernier, en dominant le Centre Bintou Dembélé (CBD), battu 91-61. Cette année, le Stade malien domine les débats. Après 12 journées, les Stadistes ont gagné tous leurs matches. Les vice-championnes du Mali sont les favorites logiques au titre cette saison. La meneuse Hawa Diallo et ses coéquipières ont marqué 887 points et encaissé 616 points en 12 matches joués.
Le Stade malien possède un effectif étoffé et composé de joueuses championnes d’Afrique dans les catégories inférieures. On peut citer entre autres, la meneuse Kamba Yoro Diakité (junior 2016) la pivot Aissétou Diakité (cadet 2013 et junior 2016) et l’ailière Djénéba Sangaré (cadet 2015, junior 2016).
« Le Stade malien est la meilleure équipe cette année. Les joueuses sont forts physiquement et pratiquent un jeu rapide », commente Séga Kanouté. L’entraîneur de l’équipe féminine du Réal estime que les joueuses du Stade malien sont les grandes favorites pour succéder au Djoliba, quadruple champion du Mali.
Le dernier titre du Stade malien remonte à 2013. On se rappelle que lors de la saison écoulée, le Djoliba a remporté le titre devant le Stade malien en playoff. Cette année, les Blanches auront l’occasion de se racheter puisque tout porte à croire qu’elles vont affronter le Djoliba en play-off. Les Djolibistes ne sont pas qualifiées. A deux journées de la fin de la compétition, elles comptent 22 unités et sont dans un duel à distance avec l’AS Police qui totalise 21 points. Du suspense jusqu’au bout.
Sur le tableau masculin, le suspense est aussi entier. Après douze journées de compétition, aucune formation n’est assurée d’être en playoff. Tout reste donc possible entre l’USFAS, l’AS Police et le Stade malien. Les militaires occupent la tête du classement avec 22 points. Mais ils ne comptent qu’une petite unité d’avance sur le Stade malien et l’AS Police qui totalisent, chacun, 21 points.

Ladji M. DIABY

 

Source: Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *