Assemblée Générale du Comité National Olympique Sportif du Mali : Habib Sissoko réélu pour un mandat de 4 ans

L’assemblée générale du Comité National Olympique Sportif du Mali s’est tenue  le Samedi 06 Février 2016 à l’hôtel ONOMO. Le Président sortant, seul candidat à sa propre succession,  HABIB,  est à la tête du comité depuis  2000. Sans réflexion aucune,  ses pairs l’ont placé leur confiance en prorogeant mandat jusqu’en 2020.

Habib Sissoko président Comité national olympique sportif cnosm

La cérémonie d’ouverture a été enregistrée par la présence de la première Dame Madame Keita Aminata  Maiga qui avait à ses côtés le nouveau Président, Habib Sissoko ainsi que le représentant du Ministre des Sports.

Prenant la parole en premier, le  Président du comité national  Olympique dira que d’un quadriennal à l’autre qu’ils ont  ensemble précisé la mission et la vision  du CNOSM en définissant les avaleurs à protéger et à promouvoir. Ces valeurs, constitutives de leur croyance collective, ont jusqu’ici guidé leurs actions et leurs comportements.  Alors c’est dans cette action et pour le quadriennal finissant, l’en croire, qu’ils ont  mis en avant trois objectifs à savoir : « la bonne gouvernance, la culture de l’image du Mali et de son CNO ; et fin l’amélioration ».

Cependant  la gouvernance, épicentre de leur vision est un choix de vivre ensemble et une  manière de gérer le bien commun et l’intérêt général. Elle est gestion efficiente,  efficace et éthique du sport.

La culture de l’image du Mali et de son CNO. Malgré le temps des épreuves, selon Monsieur Habib,  le CNO a renforcé ses relations de partenariat et assuré la représentation du Mali au plan international. Et l’amélioration de la performance

Il conclura que le dialogue sera le support de cette cohésion, de dialogue vrai et efficace qui reconnait la différence des opinions. La cohésion que lui et ses pairs recommandent  de tous leurs vœux et qui est source de paix, suppose qu’un rôle  central soit accordé au comité Olympique dans l’architecture juridique de notre Sport. Ils veulent cela depuis ; un souhait pas encore réalisé. A présent, il faut s’en donner les moyens, avec l’engagement de tous. A-t-il conclu.

Abdramane   Samaké

Source : LE pays

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *