Assemblée générale du CNOS : HABIB SISSOKO REND HOMMAGE A UN MONDE SPORTIF MALIEN QUI A RESISTE à L’OCCUPATION JIHADISTE

L’Assemblée générale ordinaire du Comité national olympique et sportif (CNOS) s’est déroulée le 4 décembre dernier au siège du comité. La cérémonie d’ouverture était présidée par le directeur national des sports et de l’éducation physique, Dramane Coulibaly, en présence des 21 délégués des fédérations et groupements sportifs affiliés au CNOS et des membres du comité exécutif du comité.

HABIB sissoko comite national olympique sportif cnos assemblee ordinaire reunion conference

Dans son allocution d’ouverture, le président du CNOS, Habib Sissoko a d’abord fait observer une minute de silence à la mémoire de l’ensemble des victimes du terrorisme qui a frappé les trois régions du nord, qualifiant l’occupation jihadiste de «peste immonde qui infesta notre pays, mais qui n’a pu abattre la fierté des braves populations du nord ou souiller l’honneur de nos soldats». «A l’instar des populations du nord, soulignera le premier responsable du CNOS, le monde sportif malien a également résisté à l’occupation jihadiste et n’a abdiqué à aucun moment. Au plus fort de l’occupation et des interrogations existentielles, le monde sportif malien a décidé de continuer à faire flotter le drapeau de la patrie malienne dans l’arène internationale».

Les résultats obtenus par les athlètes maliens traduisent parfaitement la résistance des sportifs pendant cette période sombre de notre histoire.  Parmi les sélections qui se sont illustrées sur l’échiquier, Habib Sissoko citera, entre autres, la sélection nationale sénior de football qui a remporté la médaille de bronze à la CAN 2012, l’Equipe nationale d’athlétisme sacrée au tournoi de la Solidarité, la sélection de tennis qui a remporté une vingtaine de médailles, le basket-ball féminin et les coureurs cyclistes qui ont participé à presque toutes les compétitions organisées sur le continent. Par la performance de leurs athlètes, insistera le président du CNOS, les fédérations sportives nationales et les groupements sportifs ont contribué, partout et en toutes circonstances, à sauvegarder le prestige du Mali. Malgré donc la crise, les résultats obtenus en 2012 sont positifs, dira Habib Sissoko. De son côté, le comité exécutif du CNOS s’est attelé à appliquer les programmes de la Solidarité olympique et le programme du président du Comité national olympique. Il a réussi la participation de notre pays aux Jeux olympiques de Londres 2012».

Aussi, poursuivra le premier responsable de l’olympisme malien, le comité exécutif du CNOS a maintenu le cap dans le renforcement permanent des capacités à travers les cours nationaux pour dirigeants sportifs et les cours avancés en management du sport. Pour Habib Sissoko, tout cela a été rendu possible grâce à la culture de la solidarité et de la confiance au sein du mouvement olympique et sportif national. Le Comité national olympique et sportif respectera tous ses engagements, a promis l’actuel président de la Zone II de l’Association des comités nationaux olympiques africains (ACNOA). «Les défis sont nombreux, mais avec le concours de tous, nous allons les relever. Nous le ferons patiemment et de façon méthodique, parce que rassemblés nous resterons sur la bonne voie», conclura Habib Sissoko sous les ovations de la salle.

S. B. TOUNKARA

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *